Il n’y aura définitivement pas de Doudou en 2020
C’est définitif: il n’y aura pas de Doudou en 2020. Crédits: ÉdA Mathieu Golinvaux
MONS

Il n’y aura définitivement pas de Doudou en 2020

La Ville de Mons avait laissé la porte ouverte à un report fin septembre, mais la situation sanitaire ne se prête toujours pas aux festivités de masse.

Lorsque la Ville de Mons avait annoncé qu’il n’y aurait pas de Doudou le dimanche de la Trinité en 2020, elle laissait la porte ouverte à un report

«Dans le cas où, et seulement dans le cas où la situation sanitaire le permettrait, car aucun risque ne pourra être encouru, nous pourrions envisager de tenir notre Ducasse de cette année au début du mois d’octobre, voire aux environs du début de l’automne», précisaient les autorités communales dans un communiqué.

Or, si le pic de l’épidémie est passé, le virus circule toujours et il n’y a toujours aucune perspective concernant les rassemblements de masse. Or, pour organiser le Doudou fin septembre ou début octobre, c’est maintenant qu’il faut se préparer, passer les commandes et marchés publics… Or, «dans les faits, nous sommes toujours dans le cadre d’événements limités à quelques centaines de personnes. Dans ces conditions, le Doudou est définitivement annulé», a indiqué le bourgmestre Nicolas Martin ce mercredi.

Au risque de déclencher une vague de tristesse sans précédent à Mons? «Je pense que beaucoup avaient fait leur deuil après la Trinité, même si les plus jeunes étaient demandeurs d’un report.» Les plus jeunes et les cafetiers qui devront définitivement faire une croix sur leurs plus gros revenus de l’année, qui n’épongeront pas trois mois de perte sèche.

Le Petit Lumeçon, combat auquel participent les enfants, n’aura également pas lieu. Néanmoins, la Ville espère tout de même proposer de l’animation en septembre, à l’occasion des Fêtes de Wallonie où un spectacle itinérant, complémentaire avec les spectacles de théâtre en rue, est toujours à l’agenda. Pas de quoi remplacer un Doudou, mais c’est mieux que rien…