Avec la lettre du roi, la Belgique a «posé les bases d’un changement profond»
-Crédits: BELGA
BELGIQUE

Avec la lettre du roi, la Belgique a «posé les bases d’un changement profond»

Pour la ministre congolaise des Affaires étrangères, Marie Ntumba Nzeza, c’est une avancée tant pour la RDC que pour la Belgique.

La Belgique a, par le biais de la lettre adressée par le roi Philippe au président congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, «posé les bases d’un changement profond» dans les relations entre les deux pays, a affirmé mardi la ministre congolaise des Affaires étrangères, Marie Ntumba Nzeza.

«Après 60 ans d’indépendance, le peuple congolais, avec à sa tête le président de la République vient de recevoir des souhaits de bonne fête de l’indépendance, les meilleurs que la Belgique nous ai jamais adressés. Le Roi des belges Philippe a présenté au peuple congolais ses plus profonds regrets pour les blessures infligées aux congolais lors de la période coloniale», a dit la cheffe de la diplomatie congolaise, citée par le site d’information Actualité.cd.

«Il (le souverain belge, ndlr) a reconnu ainsi que le Congolais n’a pas été traité dans le respect de la dignité humaine. C’est du baume sur le coeur du peuple congolais. C’est une avancée qui va booster les relations amicales entre nos deux nations», a ajouté Mme Ntumba.

Ce message du souverain belge va, selon la ministre, avoir un effet particulièrement sur les peuples du Congo. «Cela est aussi un puissant soubassement socio-psychologique qui va petit à petit modifier notre regard sur nous-mêmes», a-t-elle souligné.

La ministre a aussi insisté sur les rapports entre l’ancienne colonie et la Belgique actuelle.

«Nos deux peuples ont grand besoin d’une décrispation sincère et définitive pour permettre au Congo d’enclencher et de poursuivre durablement sa croissance et son développement. La Belgique par le roi Philippe a posé les bases d’un changement profond», a-t-elle déclaré.