TOURNAI

VIDÉO | Grand nettoyage d’après confinement dans les 33 cimetières de Tournai

On a récemment vu apparaître, sur les réseaux sociaux, de nombreuses photos dénonçant l’état «déplorable» de certains cimetières de l’entité. Mais l’entretien de ces derniers n’est pas du seul ressort des agents communaux. Même si ceux-ci s’en chargent malgré un personnel réduit en raison de la crise sanitaire actuelle…

Les photos montrent généralement des allées ou des tombes envahies par les «mauvaises herbes». Jamais, si l’on en croit certains, l’expression «manger les

pissenlits par les racines» n’aura eu autant de sens qu’en période de confinement.

VIDÉO | Grand nettoyage d’après confinement dans les 33 cimetières de Tournai
Chardons et pissenlits ont prospéré durant la période de confinement... Photo: EdA

On sait que la ville de Tournai s’est lancée dans le «zéro phyto» ce qui implique que l’on maîtrise manuellement la végétalisation des espaces sans user de produits nocifs.

Ces dernières semaines, le personnel a toutefois été contraint d’arrêter le travail durant une partie de la période de confinement et n’a pu recommencer à travailler qu’en équipe réduite notamment parce que la règle impose que chaque véhicule ne soit utilisé que par un seul et ouvrier. Certains agents ont également été écartés en raison de leur état de santé ou de leur âge. Environ 50% des travailleurs sont à nouveau opérationnels dans les différents cimetières de l’entité (qui en compte 33 tout de même…).

VIDÉO | Grand nettoyage d’après confinement dans les 33 cimetières de Tournai
Le travail est effectué manuellement, ce qui n’est pas toujours aisé avec un masque sur le visage… Photo: EdA

Et il n’est pas rare de les voir intervenir sur des tombes, ce qui n’est pourtant pas leur rôle car, comme le rappelle l’échevine des Travaux, Laurence Barbaix, «l’entretien de la parcelleincombe aux proches du défunt et non à l’administration».

Pour vous en convaincre, nous concluons avec l’article 199 du règlement sur les sépultures et funérailles de Tournai, que vous pouvez consulter dans son intégralité sur le site officiel de la ville: «À la première demande du bourgmestre ou de son délégué, le concessionnaire ou les ayant droit sont tenus d’élaguer ou d’abattre les plantations qui dépassent les limites de la sépulture. À défaut d’exécution dans le mois de la demande, le travail est exécuté d’office par l’administration communale aux frais, risques et périls du contrevenant. L’administration communale se réserve le droit de procéder au désherbage qui serait rendu nécessaire.»

VIDÉO | Grand nettoyage d’après confinement dans les 33 cimetières de Tournai
Il n’est pas rare que les hommes des Espaces verts interviennent sur les parcelles particulières dont la végétation déborde sur les allées… Photo: EdA