Le chauffard met en danger les piétons: sa Maserati saisie
(Illustration)Crédits: Reporters / QUINET
SCHAERBEEK

Le chauffard met en danger les piétons: sa Maserati saisie

Un chauffard au volant d’une Maserati a été intercepté après plusieurs infractions et conduite dangereuse à Schaerbeek. Son bolide italien a été saisi administrativement. Il n’est pas le premier durant ce confinement, loin de là.

La zone de police Bruxelles Nord (Schaerbeek, Saint-Josse, Evere) a saisi la Maserati d’un chauffard ce lundi 18 mai. Le conducteur de la voiture de sport multipliait les infractions au code de la route dans un quartier dense de Schaerbeek. La zone a donc intercepté le chauffard et saisi son bolide administrativement. C’est la 18e saisie administrative que la zone réalise pour conduite dangereuse depuis novembre 2019.

«Vers 21h30, le conducteur d’une Maserati roulait sur l’avenue Rogier vers la place Meiser», relate la zone. «Sa vitesse était inappropriée dans une zone 50 puis une zone 30. Il a aussi traversé la ligne continue d’une voie réservée à la STIB». Mais ce n’est pas tout: «à différents endroits, le conducteur a mis en danger les piétons qui traversaient sur les passages». La zone souligne que «l’intégrité physique des usagers de la route était en danger».

La police a intercepté le véhicule sur la place des Bienfaiteurs à Schaerbeek. «Le conducteur est connu pour de graves infractions au code de la route», souligne la zone Nord. «Un procès-verbal a été établi reprenant les différentes infractions commises par le conducteur. Le véhicule a été confisqué pour une période de 5 jours ouvrables». La saisie a été confirmée par la Bourgmestre de Schaerbeek Cécile Jodogne (DéFI).

Pas le premier durant le confinement

Ce n’est pas la première saisie réalisée dans la zone Nord durant ce confinement, qui donne parfois aux conducteurs l’impression de pouvoir se lancer dans des Grands Prix dans Bruxelles. Ainsi, en avril, un conducteur se prenant pour un rallyman avec un enfant à bord a été privé de son véhicule à Saint-Josse, comme un autre qui fonçait avenue Louis Bertrand à Schaerbeek, « profitant des rues vides ». Plus tard, en mai, la zone Nord a mis fin à «un rodéo urbain» entre les conducteurs de plusieurs véhicules conduits par de très jeunes gens dans le quartier de la chaussée de Haecht.

Le procédé de saisie administrative a été instauré sur la zone après que plusieurs accidents de la circulation y ont bouleversé l’opinion. La première saisie de ce type remonte à novembre 2019. Ce jour-là, un chauffard avait été privé de « sa grosse berline » alors qu’il conduisait trop vite près d’un passage piéton où traversaient des enfants.