Coronavirus: permettre aux travailleurs temporairement sans emploi de s’engager facilement dans des secteurs «cruciaux»?
Qu’il soit permis aux travailleurs temporairement sans emploi en raison du coronavirus de s’engager facilement dans des secteurs «cruciaux»?Crédits: AFP
Coronavirus

Coronavirus: permettre aux travailleurs temporairement sans emploi de s’engager facilement dans des secteurs «cruciaux»?

Covid-19: les personnes temporairement sans emploi pour cause de force majeure devraient pouvoir travailler ailleurs, et ce sans difficultés sur le plan administratif, suggère la fédération essenscia.

 

 

Le secteur de la chimie et des sciences de la vie réclame qu’il soit permis aux travailleurs temporairement sans emploi en raison du coronavirus de s’engager facilement dans des secteurs «cruciaux». Une piste qui s’avérerait plus productive qu’une «surenchère» de primes, juge ce mercredi la fédération essenscia dans un communiqué.

«Avec l’assouplissement des régimes de chômage temporaire pour cause de force majeure, le gouvernement a pris de bonnes mesures pour faire face aux premiers chocs économiques», juge la fédération.

«D’un autre côté, de nombreux secteurs sont confrontés à de graves pénuries de personnel», souligne essenscia, qui réclame donc davantage de soutien pour le transport, la distribution, les grands magasins, le secteur de la santé, l’industrie alimentaire et l’emballage.

Les personnes temporairement sans emploi pour cause de force majeure devraient pouvoir travailler ailleurs, et ce sans difficultés sur le plan administratif, suggère la fédération.

«Les suggestions visant à donner des primes supplémentaires aux travailleurs qui ne peuvent pas travailler à domicile et doivent donc se déplacer pour travailler dans des secteurs cruciaux sont sans aucun doute bien intentionnées mais contre-productives et impayables», estime essenscia.