Pourquoi le coronavirus aura eu raison de bpost
Les suspensions de vols (opérationnels) liées au coronavirus affectent l’ensemble des services postaux en Europe et ailleurs. Crédits: EDA Claudy Petit
Monde

Pourquoi le coronavirus aura eu raison de bpost

Suite au coronavirus, bpost est contrainte de suspendre ses envois de lettres et colis vers la Chine.

Bpost se voit «contrainte» d’annoncer la suspension de ses envois de lettres et colis vers la Chine à partir de ce samedi 15 février 2020 en raison du nombre de plus en plus élevé d’annulations de vols vers la Chine, indique-t-elle samedi matin.

«Nous demandons à nos clients de ne plus apporter momentanément leurs lettres et colis à destination de la Chine dans les bureaux de poste et points poste», précise l’entreprise publique.

bpost suit la situation de manière continue et informera ses clients dès qu’une reprise des envois pourra être mise en place.

Précision importante, le service de distribution des volumes entrants continuera d’être assuré pour les colis et les lettres en provenance de la Chine.

Les suspensions de vols (opérationnels) liées au coronavirus affectent l’ensemble des services postaux en Europe et ailleurs. Plusieurs opérateurs ont déjà annoncé la suspension de leurs envois vers le pays du Soleil-Levant, dont l’Allemagne, la Suède, l’Espagne, le Danemark, la Serbie, la Grèce, les Etats-Unis, etc.