La chimio a sauvé Élise, enfant, mais a bousillé son cœur de jeune adulte
« J’ai une chance inouïe de vivre», se réjouit Élise qui a survécu à deux cancers, un AVC et une greffe du cœur.Crédits: -
article abonné offert
TÉMOIGNAGE

La chimio a sauvé Élise, enfant, mais a bousillé son cœur de jeune adulte

À 30 ans, Élise a reçu un nouveau cœur, le sien ayant été endommagé par une chimiothérapie administrée 25 ans plus tôt pour traiter une leucémie.