Le débrief du jour: De nouvelles rafales de vent | Goffin éliminé | Un homme poignarde sa femme
Avec de nouvelles rafales de vents prévues d’ici ce week-end, le 1722 a été réactivé.Crédits: -BELGA/DAVID STOCKMAN
ACTU

Le débrief du jour: De nouvelles rafales de vent | Goffin éliminé | Un homme poignarde sa femme

De nouvelles rafales de vent sont prévues d’ici ce week-end, Goffin éliminé au deuxième tour à Rotterdam, il poignarde sa femme dans un train, Facebook veut lancer une application de rencontre, dépistage compliqué à bord du paquebot au Japon: voici ce qui a fait, en partie, l’actu de ce jeudi 13 février

1Plusieurs parcs bruxellois restent fermés en prévision de fortes rafales de vent

Plusieurs parcs bruxellois restaient fermés jeudi, en raison de rafales de vent qui pouvaient atteindre les 60 km/h, indique Bruxelles Environnement.

+ Des fortes rafales de vent encore prévues ce week-end

+ Des rafales jusqu’à 80km/h

2ATP Rotterdam: David Goffin éliminé au deuxième tour par le jeune Italien de 18 ans, Jannick Sinner

David Goffin (N.4) a été éliminé au stade du deuxième tour du tournoi de tennis ATP 500 de Rotterdam, une épreuve sur surface dure dotée de 2.013.855 euros, jeudi.

+ Il a été écarté du tournoi par la jeune promesse italienne Jannik Sinner, 18 ans, 79e à l’ATP

3Un homme poignarde sa compagne dans un train à Linkebeek

Un homme de 31 ans a poignardé son ex-compagne âgée de 30 ans dans un train entre Rhode-Saint-Genèse et Holleken, à Linkebeek, indique jeudi le parquet de Hal-Vilvorde, confirmant une information de Het Laatste Nieuws.

+ L’auteur a pris la fuite et est activement recherché.

4Facebook reporte le lancement de son application de rencontre en Europe

Facebook reporte le lancement en Europe de son application de rencontre, après que le régulateur irlandais a mené lundi une inspection dans les locaux du réseau social à Dublin (Irlande), a annoncé jeudi un porte-parole du géant américain.

+Facebook veut s’assurer qu’il n’y ait pas de problème concernant le traitement des données personnelles.

5Dépister le coronavirus à bord du paquebot au Japon: pourquoi c’est compliqué

L’épidémie du nouveau coronavirus Covid-19 à bord du bateau de croisière Diamond Princess a contraint le Japon à mettre tous ses occupants en quarantaine. Mais, en dix jours, seulement un cinquième d’entre eux ont subi des tests. Explications.

+ Des cas en augmentation sur le bateau