Porté disparu depuis le 24 novembre, le corps de Frédéric Clarembaux découvert
L’homme âgé de 46 ans est porté disparu depuis le 24 novembre dernier.Crédits: Police
LES BONS VILLERS

Porté disparu depuis le 24 novembre, le corps de Frédéric Clarembaux découvert

Le parquet de Charleroi confirme que le corps sans vie découvert dans un box à chevaux est à 99% celui de Frédéric Clarembaux.

L’homme âgé de 46 ans est porté disparu depuis le 24 novembre dernier. Ce dimanche-là, le quadragénaire a quitté son domicile de la rue de l’Escaille à Les Bons Villers. Sans nouvelles de Frédéric Clarembaux, un avis de disparition a été lancé dans les jours qui ont suivi, afin de retrouver trace de l’homme. Ce mardi, une battue a été organisée, à quelques dizaines de mètres du domicile du disparu. Dans le cadre de ces recherches, un corps sans vie a été découvert, dans un box à chevaux situé au bout d’une prairie isolée et rarement fréquentée, précise le parquet de Charleroi.

Le corps identifié à 99%

Toujours selon le parquet, il est quasiment certain, «à 99%», que le corps sans vie découvert est celui de Frédéric Clarembaux. Selon les premières constatations réalisées sur les lieux, la thèse du suicide est, à l’heure actuelle, privilégiée. «Nous avons découvert, non loin du corps, des médicaments. Cela laisse penser à un acte de désespoir.»

Afin de confirmer les circonstances précises du décès, une autopsie aura lieu ce mardi soir par le médecin légiste. Frédéric Clarembaux était connu de la justice et avait écopé de 9 ans de réclusion devant la cour d’assises du Brabant wallon, en mars 2001, pour un arrachage de sac qui avait conduit au décès de la victime, Georgette Paillez.