Microsoft euthanasie Windows 7 ce 14 janvier, les pirates exultent
Dix ans après son lancement, Windows 7 reste un système d’exploitation populaire.Crédits: Claudio Divizia - stock.adobe.com
Belgique et monde

Microsoft euthanasie Windows 7 ce 14 janvier, les pirates exultent

La fin du support étendu de Windows 7 laisse la porte ouverte aux virus et aux logiciels malveillants.

Windows 7 fait de la résistance. Dans le monde, 26,79% des ordinateurs sous Windows font appel à la septième version du système d’exploitation de Microsoft.

Hackers et pirates se frottent les mains. Ce 14 janvier 2020, la firme américaine euthanasie le support étendu de Windows 7, du moins pour les particuliers.

La fin du support étendu, c’est un abandon en bonne et due forme.

Quels que soient les dangers et les failles, Microsoft ne diffusera plus de mises à jour et de rustines de sécurité pour son OS (operating system) lancé en octobre 2009.

Peu importe la présence d’un antivirus, Windows 7 sera plus que jamais vulnérable. Les brèches de sécurité ne seront plus colmatées. Les logiciels malveillants pourront s’y engouffrer généreusement.

Microsoft confirme ce scénario catastrophe.

«Même si vous pourrez continuer à utiliser votre PC avec Windows 7, le fait de ne plus recevoir régulièrement de mises à jour logicielles et de sécurité le rendra plus vulnérable aux virus et aux logiciels malveillants, et ce même si vous avez installé un antivirus.»

Conseil vénal

En Belgique, le pourcentage des machines animées par Windows 7 tombe à 12,77%.

Dans une démarche vénale et un brin hypocrite, Microsoft conseille aux propriétaires de ces PC… d’investir dans une nouvelle machine.

«Pour la plupart des utilisateurs de Windows 7, la démarche recommandée consiste à passer à un nouvel appareil muni de Windows 10», argumente le colosse américain à cette adresse.

«Les PC d’aujourd’hui sont plus rapides, plus légers mais puissants et plus sécurisés, avec un prix moyen nettement inférieur à celui des PC moyens d’il y a huit ans.»

Sur une autre page, ce sont les ordinateurs de plus trois ans qui sont visés. «(…) si votre ordinateur a plus de trois ans, il est peut-être temps d’envisager d’acheter un nouvel ordinateur.»

Dans sa volonté farouche de vous inciter à acheter un PC neuf, Microsoft oublie de préciser que Windows 10 est un système d’exploitation qui se contente de composants à la puissance modérée.

La Configuration requise pour installer Windows 10 est raisonnable. Exemple: un processeur de minimum 1 GHz (gigahertz) est exigé. Pour rappel, les processeurs cadencés à 1 GHZ se sont généralisés au début des années 2000.

145€ pour Windows 10

Hélas, migrer de Windows 7 vers Windows 10 Famille constitue une solution coûteuse également. Prix: 145€ en téléchargement sur le site de Microsoft.

Il est également possible d’opter pour Linux, le système d’exploitation gratuit. L’opération n’est pas aussi aisée qu’avec Windows 7, mais elle vous ouvre ensuite la porte du monde des logiciels libres.