Le surdoué belge Laurent Simons quitte l’université sans diplôme: «Ils l’ont accusé de plagiat»
BELGIQUE

Le surdoué belge Laurent Simons quitte l’université sans diplôme: «Ils l’ont accusé de plagiat»

Après avoir fait le tour du monde avec son parcours incroyable, c’est la douche froide pour Laurent Simons. Les parents du prodige belge de 9 ans l’ont retiré de l’université d’Eindhoven après des accusations de plagiat et des menaces.

En route pour devenir le plus jeune diplômé universitaire de l’histoire, cet Ostendais de neuf ans a finalement quitté l’université sans recevoir son diplôme d’ingénieur électricien à l’université d’Eindhoven, aux Pays-Bas. «Après une entrevue avec le recteur, nous avons pris la décision que Laurent n’étudierait plus ici, a expliqué son père Alexander au quotidien Het Laatste Nieuws.

Une fin précoce qui n’est pas due à de mauvaises notes mais bien à un conflit avec l’établissement qui perdurait depuis quelque temps. «Tout d’un coup, ils ont accusé Laurent de plagiat. Un document manquait dans la bibliographie d’une version provisoire d’un devoir. Il aurait également échoué à un examen oral qu’il n’avait même pas passé», ajoute son père.

 

Ils nous ont fait comprendre indirectement qu’ils pourraient contacter les services de protection de l’enfance.

 

Les parents du jeune prodige disent même avoir été menacés de manière implicite. «Ils ont dit qu’ils se demandaient si nous ne mettions pas trop la pression sur Laurent et ils nous ont fait comprendre indirectement qu’ils pourraient contacter les services de protection de l’enfance. Pour nous, c’était la goutte de trop.»

 

 

Face aux accusations des parents de Laurent Simons, l’université de technologie d’Eindhoven a tenu à réagir dans un communiqué. «Laurent est un garçon au talent sans précédent et au rythme d’étude exceptionnel. Cependant, l’université juge le délai imposé impossible au vu des examens que Laurent devrait encore passer avant son dixième anniversaire, le 26 décembre prochain. Ses parents ont décidé de ne pas accepter ce calendrier, et de mettre fin aux études de Laurent dans notre université. Nous le regrettons et nous espérons que son talent exceptionnel continue de s’épanouir pleinement.»

Courtisé par de nombreuses universités

Courtisé par de nombreuses universités prestigieuses, Laurent Simons ne devrait pas rencontrer trop de mal à rebondir. Alexander Simons estime que c’est d’ailleurs ce qui a mis le feu aux poudres. «Si votre enfant joue au football à Anderlecht et que vous recevez une offre de Barcelone, vous y allez, non? Quoi qu’il en soit, nous en avons fini avec Eindhoven. Laurent va s’en remettre. Il y a assez d’universités qui veulent travailler avec lui.»

+ MISE À JOUR | Laurent Simons, surdoué belge de 9 ans, va rebondir dans la «meilleure université» des États-Unis