La légende du Condroz, c’est coton (-tige)
LA PHOTO DE LA SEMAINE

La légende du Condroz, c’est coton (-tige)

Dans le fin fond du Condroz une légende circule depuis des siècles. Celle de l’homme coton-tige.

Selon cette légende, il parait qu’une fois tous les 8e jour du 12e mois de la 19e année du nouveau siècle apparaît, quelque part dans le Condroz, un homme coiffé d’un bonnet blanc. Cet homme est si pur, si filiforme et si gracieux que tout qui le voit, affublé de son bonnet blanc, lui prête l’apparence d’un coton-tige.

Toujours selon cette légende, on raconte que quand il apparaît, un miracle se produit toujours dans les 90 minutes, pardon, l’heure et demie. Dimanche dernier, chance incroyable, notre photographe était présente au bon endroit au bon moment pour saisir l’homme coton-tige. Il était là, tel qu’on l’imagine. Pur, gracieux et filiforme (enfin, au moins en partie) et coiffé de son fameux bonnet blanc (bon, c’est vrai, un peu souillé par des éclats de boue mais à peine). Pourtant, malgré une belle remontada en seconde période, de 1-4 à 3-4, le miracle n’a pas eu lieu pour Fraiture Sp. battu contre Ouffet-Warzée (3-4). Avouez que les légendes, c’est coton quand même.