• La vallée du Pamir est encore peu visitée par les touristes.
MOUSCRON

Photos | De l’exil des tortues à la vallée du Pamir avec deux globe-trotteurs mouscronnois

Les films qui seront projetés sur grand écran au Staquet le vendredi 13 décembre ont été réalisés par deux Mouscronnois passionnés par les voyages, la plongée sous-marine et la vidéo. Cela, au profit des écoles communales de Mouscron.

Instituteur retraité depuis 2005, le Mouscronnois Francis Nenin caresse, depuis plusieurs décennies, trois passions complémentaires: les voyages, la vidéo et la plongée sous-marine. La première l’amène à user ses semelles sur les routes du monde, sac sur le dos, plus particulièrement du côté de l’Amérique du Sud et de l’Asie. Retraité lui aussi, le Dottignien, Philippe De Korte, partage les mêmes passions et a été distingué dans plusieurs festivals animaliers avec ses vidéos consacrées plus spécifiquement à la faune aquatique et sous-marine. L’une d’entre elles - L’exil des tortues - précédera la projection sur grand écran du dernier reportage de Francis Nenin, en la salle du centre culturel Marius Staquet, le vendredi 13 décembre. Son film met en exergue la prolifération des tortues exotiques dans nos cours d’eau; il a valu à Philippe de remporter le premier prix dans la catégorie Espoirs lors de la dernière édition du Festival des images de l’au-delà de La Chapelle-Saint-Mesmin (F).

Sur la route de la soie

«En 1999, j’avais fait une partie de la route de la soie, nous explique Francis, et en traversant la vallée de l’Indus, je m’étais promis de revenir faire un film dans le coin. C’est un peu plus au Nord que je m’y suis rendu en 2018, en Afghanistan et au Tadjikistan, plus spécifiquement sur la route du Pamir, une région qui abrite un nombre impressionnant de glaciers....»

Traversé pour la première fois par un Européen au XIIIe siècle - Marco Polo -, théâtre d’un conflit géopolitique - Le «Grand jeu» - entre Russes et Britanniques au 19e, le Pamir appartient aux derniers espaces sauvages de notre planète. Les rencontres y sont rares mais intenses avec des villageois ou bergers à la vie nomade.

Les images que Francis nous invitent à découvrir ont été collectées lors d’un périple d’environ 3 000 km à travers cette superbe région d’Asie centrale. Cette projection est organisée au profit des écoles communales de Mouscron.

L’exil des tortues et Sur la mythique route du Pamir, centre Marius Staquet, à Mouscron, vendredi 13 à 20 h. Entrée: 8€.