Après s’être posée à Liège, Claire y importe le «koselig»
Claire Nanty ouvrira sa librairie jeunesse dans le quartier Saint-Léonard, au printemps.Crédits: D.R.
LIÈGE

Après s’être posée à Liège, Claire y importe le «koselig»

Claire Nanty, originaire de la région de Verdun, a débarqué à Liège par hasard. Elle a décidé d’y ouvrir une librairie jeunesse où règne une atmosphère réconfortante.

Un peu plus de 200 km séparent le village de Dieue-sur-Meuse, où elle a grandi, de la Cité ardente, où elle s’est posée. C‘est peut-être le fleuve qui irrigue sa région de Verdun qui l’a menée jusqu’à Liège. En réalité, c’est surtout le hasard.

Claire Nanty vit dans le quartier Saint-Léonard, à Liège. C’est là, au 95 de la rue Maghin, qu’elle a entrepris de créer une librairie jeunesse baptisée La Grande Ourse. Après des études à Nancy, un passage à Paris et une escale particulièrement enrichissante à Berlin, cette amoureuse des livres s’est fiée à son instinct en débarquant à Liège.

«J’ai fait une recherche sur Google, en tapant “Sciences du livre”. J’ai découvert qu’une formation de ce type existait à Liège et j’ai décidé de m’y rendre. Finalement, je n’ai jamais fait le master, mais je suis toujours là», sourit-elle. Claire Nanty s’est ancrée en ville, travaillant durant une douzaine d’années au sein de la librairie du Livre aux trésors, bien connue des Liégeois.

Librairie de quartier

Encadrée par la structure d’accompagnement Step Entreprendre, elle a décidé d’ouvrir son propre commerce, qu’elle a imaginé à son image. Il sera consacré à la littérature jeunesse, principalement. Il ne s’agira pas d’un simple point de vente, mais plutôt d’un lieu d’échanges, où se tiendront des ateliers, expos et autres rencontres.

«J’aime vraiment vraiment vraiment Liège, insiste-t-elle. Mais il y a une chose dont vous manquez tout de même, ce sont les librairies de quartier. Ce sont ces endroits où on lit, on parle, on achète des livres, on chine, on boit une tasse de café. On vient avec ses enfants qui participent à un atelier, pendant qu’on passe un bon moment à l’avant de la boutique», résume-t-elle. C’est dans cet esprit qu’elle a imaginé son commerce, dans le quartier Saint-Léonard où elle se sent bien.

Un ancien garage

Le lieu vaut le détour: il s’agit d’un ancien garage BMW, en cours de transformation. «Lorsque nous nous sommes installés ici, il y avait encore la vitrine, la toiture en shed», même les couleurs de la marque allemande au mur. Au terme d’une grosse transformation, La Grande Ourse ouvrira ses portes le 21 mars. Date symbolique, s’il en est.

Claire Nanty y transmettra volontiers son amour de la lecture et des livres. Surtout, le plaisir de la lecture y sera érigé en valeur cardinale. Elle y défendra ardemment le travail de maisons d’éditions de son choix, dont elle apprécie le travail et l’approche. «Parmi les exemples à citer, il y a notamment L’École des Loisirs, dont l’antenne belge s’appelle Pastel, dont le travail est remarquable pour les enfants.»

Un peu de Norvège à Liège

Avant l’ouverture de la librairie à proprement parler, la Liégeoise d’adoption a choisi d’ouvrir ponctuellement la librairie en ce mois de décembre, comme pour l’imprégner de l’atmosphère des fêtes de fin d’année, qu’elle affectionne particulièrement.

Il s’agit même d’un Noël koselig, comme elle aime à le préciser. Ayant des origines norvégiennes par sa grand-mère, Claire Nanty s’inspire volontiers de cette notion, difficilement traduisible, qui définit le côté agréable et réconfortant de l’hiver. Imaginez un dimanche hivernal réconfortant, dans votre canapé, face à une bûche qui crépite, et vous vous approchez de l’esprit koselig.

Dès la semaine prochaine, La Grande Ourse ouvrira donc ses portes de façon préliminaire, pour un Noël koselig qui permettra à Claire Nanty de mettre en valeur ses passions: les livres, l’illustration, la nourriture et le mobilier vintage scandinave.

 

EN DÉCEMBRE

Noël «koselig» à la Grande Ourse

Du lundi 9 au samedi 21 décembre, de 10 h à 18 h dans le fond et la cour du bâtiment.

Exposition de François Godin

Jeudi 12 décembre de 18 h à 21 h

Présentation des tableaux de cet artiste-peintre qui explore plusieurs techniques: acrylique sur bois et toile, encre et gouache sur papier.

Marine Schneider – Atelier et signature

Samedi 14 décembre de 10 h à 13 h

Lecture et signature des derniers albums de Marine Schneider, illustratrice belge. Elle propose aussi un atelier autour de l’album Hiro, hiver et marshmallows (sur réservation via lagrandeourseliege@gmail.com).

Atelier biscuits de Noël

Mercredi 18 décembre de 13 h 30 à 17 h 30.

Sur réservation via lagrandeourseliege@gmail.com

La Grande Ourse – Rue Maghin 95 – 4000 Liège – Infos sur la page Facebook de la librairie