Le best of foot local: l’ambulance à deux reprises, furax sur son club, un but qui l’exempt de cagnotte
Ce n’est pas encore Noël et pourtant… Eddy Demeuse, le coach de Profondeville, en pleine discussion avec son présidentCrédits: ÉdA
FOOT AMATEUR

Le best of foot local: l’ambulance à deux reprises, furax sur son club, un but qui l’exempt de cagnotte

Un but d’anthologie? Un résultat historique? Une anecdote insolite? Chaque lundi, L’Avenir décortique l’actualité du foot régional.

Le tour des régions du foot local promet toujours son lot de surprises. Cette semaine ne déroge pas à la règle avec pas mal d’actions qui valent le détour pour un week-end dédié aux coupes provinciales.

 

 

 

1.La neige a fait son apparition

 

Début décembre oblige, la neige a fait sa première apparition sur nos terrains régionaux, en l’occurrence dans le sud de la province de Luxembourg. Du coup, plusieurs rencontres ont dû être postposées, dont celle à Givry (D2 Amateurs) qui recevait Namur. De quoi rentre furibard le coach des locaux…

+ Match remis : Picart furax sur son club

 

2.Deux coéquipiers se télescopent et filent à l’hosto

 

On ne joue que depuis trois minutes à Ferrières-Hannut (P2A Liège) lorsque les visiteurs Graczyk et Vanhaeren se télescopent, «aidés» il est vrai par un joueur adverse. Et si les deux Hannutois ont été transportés en ambulance, il s’avère au final qu’il y a eu plus de peur que de mal.

+ Hannut perd le match et deux titulaires + Deux joueurs de Hannut transportés en ambulance

 

3.Improbable égalisation

 

En bons voisins qu’ils sont, Walhain et Wavre (D3A Amateurs) ont livré une spectaculaire rencontre ponctuée de six buts dont trois inscrits après la 89e minute de jeu! Car si Mukuna-Trouet pensait assurer la victoire des locaux dans la dernière minute du temps réglementaire, Gasmi et Edras Thasinga se chargeaient, dans les arrêts de jeu, de rétablir l’égalité au marquoir! Jolie performance des Wavriens qui, par contre, demeurent lanterne rouge de la série.

+ VIDÉO | Walhain – Wavre : Fin de derby et remontée complètement folles

 

4.Un but toutes les 4 minutes et 30 secondes

 

Des scores fleuves ou des marquoirs aux allures détraquées, c’est évidemment monnaie courante en football provincial. Mais faire péter la barre des 20 buts sur 90 minutes, c’est tout de même plus rare. Et c’est ce qu’a réussi Pommeroeul (P4C Hainaut) au grand dam de l’équipe B d’Hyon. Avec 7 et 6 buts à leur compteur personne, Wattiez et Waucquiez ont été les grands artisans de ce carton plein.

+ Carton plein pour Pommeroeul

 

5.Un but pour ne plus mettre dans la cagnotte

 

Comme il est de coutume dans toute une série de clubs provinciaux, les joueurs de Waimes (P2C Liège) ont coutume de faire une petite cagnotte lors de chaque rencontre. Une «contrainte» à laquelle l’attaquant Rosen sera désormais exempté! Son coach lui avait promis de payer sa part jusqu’en fin de saison s’il inscrivait un but lors du derby à Faymonville. Et c’est Rosen qui a offert le but de la victoire (1-2).

+ VIDÉO | Turkania – Waimes : Le derby et le top 5 pour les visiteurs

 

6.Succès de prestige

 

Ils voulaient être les premiers vaincre l’ogre de la série: dimanche, et malgré deux expulsions en cours de seconde mi-temps, les joueurs de Grand-Leez (P1 namuroise) ont vaincu l’autoritaire leader taminois (14 victoires en 14 rencontres, meilleure attaque, meilleure défense) en lui infligeant sa première défaite de la saison (2-0). De quoi (s’)offrir une belle fête après la rencontre!

+ VIDÉO | Grand-Leez – Tamines : À 9 contre 11, Grand-Leez terrasse le géant

 

7.Proches de l’exploit hier, déchirés aujourd’hui

 

Qu’il parait loin le temps où Virton (D1B) était aux portes de la finale de D1B… Car après quatre rencontres sans victoire, la crise frappe au cœur du club gaumais. La césure semble en tout cas très forte entre l’entraineur, soutenu par son groupe, et les sbires du bouillant président Becca. Pas de quoi sereinement aborder la suite de la compétition…

+ Ça coince sur la pelouse, ça chauffe en coulisses + Une fracture irréparable + Becca va devoir choisir entre Toppmöller et Hayes + « La pérennité du club en péril » + Becca répond à Toppmöller : « On n’est plus à l’école maternelle »

 

8.Un score qui a surpris les deux équipes

 

Score de forfait (5-0) à Beaufays-Jehay (P2 Liège) où le leader s’est complètement écroulé sur le synthétique local. «C’est un résultat qui est surprenant. Pour eux, comme pour nous…», souriait d’ailleurs le coach belfagétain.

+ Une claque pour Jehay

 

9.Trop peu que pour être heureux

 

Tout le monde connaît la chanson: «Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire…» Mais du côté d’Andenne (P1 Namur), Balou Revillod n’était cette fois pas heureux, lui qui a dû suppléer son gardien entre les perches après que celui-ci ait été expulsé en première mi-temps. Du coup, c’est chez l’adversaire que l’on tenait pareil discours: un troisième succès (3-1) étriqué mais dont on se satisfait pleinement dans le chef de Pesche.

+ VIDÉO | Pesche – Andenne : Sanchez sur coup franc, Revillod dans les buts, le match sous la neige

 

10.Braine qui pleure, Braine qui rit

 

En D3 Amateurs A, Braine a battu Braine. Ou plutôt, le Stade a battu le Cercle. Ou encore, si vous préférez, Braine-le-Comte a battu Braine-l’Alleud. Il s’agit d’ailleurs du premier revers subi par les troupes de Thierry Blindenbergh. Ah oui: en P3B brabançonne, Braine-Waterloo a été battu contre Clabecq, tandis que l’ES Braine a perdu contre Saintes. De quoi donner un sacré mal de tête…

+ Non, Braine n’est pas invincible + À 10 contre 11, Clabecq résiste à l’AFC + Saintes gagne le derby à Braine