Des rectangles jaunes pour protester contre les coupes budgétaires dans la culture flamande
RÉSEAUX SOCIAUX

Des rectangles jaunes pour protester contre les coupes budgétaires dans la culture flamande

Le secteur culturel flamand reçoit un soutien de plus en plus important sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, des milliers de Flamands couvrent à 60 leur photo de profil avec un rectangle jaune.

Le secteur culturel et artistique flamand marque sa colère depuis quelques jours. En cause: la volonté du gouvernement flamand de réaliser des économies substantielles dans ce secteur à hauteur de 60%. L’annonce a provoqué de vives réactions dans le milieu et a conduit à une manifestation jeudi au Parlement flamand. Le coup de gueule des différents acteurs du secteur se propage aujourd’hui sur les réseaux sociaux.

Dès jeudi, quelque 200 artistes flamands ont diffusé une photo ou une vidéo de leurs œuvres recouvertes à 60% pour protester contre les coupes budgétaires dans la culture en Flandre. Parmi eux: Veerle Baetens, Matthias Schoenaerts et Tom Lanoye qui rappellent que la «culture d’aujourd’hui n’est pas née d’elle-même». «Chaque artiste a eu la chance d’expérimenter et de se développer. Et ils ont souvent pu le faire grâce à des subsides».

Aujourd’hui, l’action prend un peu plus d’ampleur. Tous ceux qui se sont connectés sur Facebook ont pu remarquer qu’un filtre est apparu pour couvrir à 60% votre photo de profil. Un filtre utilisé en masse en nord du pays. «Personne ne sait exactement combien il y en a», déclare Tom Kestens, de l’organisation d’artistes State of the Arts dans De Morgen. «Mais j’ai 5 000 amis sur Facebook et environ un cinquième utilise ce cadre jaune. Donc, il s’agit de milliers, des dizaines de milliers de personnes. C’est un énorme plaisir. Cela montre que beaucoup de gens trouvent cela très important.»

Plusieurs photos sont aussi partagées sous le hashtag #thisisourculture. «Un hashtag qui indique clairement que nous devons non seulement protéger la culture flamande d’aujourd’hui, mais aussi nourrir celle de demain», a déclaré la chanteuse Laura Groeseneken, également connue sous le nom de Sennek.

Par ailleurs, les écoles d’art flamandes ont envoyé une lettre ouverte au gouvernement flamand rappelant l’importance des projets subsidiés pour l’avenir de leurs étudiants.

«En tant qu’écoles d’art, nous formons des artistes parce que nous croyons au rôle et à la signification essentiels des artistes dans notre société», écrivent les écoles supérieures, dont le Conservatoire royal d’Anvers et de Bruxelles, le Conservatoire KASK, Sint-Lucas, School of Arts RITCS, LUCA School of Arts, HoGent, PXL-MAD School of Arts, AP et Erasmus.