Dossier commercial

Garde forestier, abattre l'arbre qui cache la fôret...

Pourquoi prélever du bois en Wallonie et pas ailleurs ? Comment sélectionne-t-on les arbres à abattre ? De quels outils disposent les gardes forestiers ?

L’agent des forêts est chargé d’assurer des missions pratiques, administratives et de police, dans les domaines de la forêt mais aussi de la chasse, de la pêche et de la conservation de la nature, en concertation avec les milieux concernés.

Il élabore les plans d’aménagement des forêts et les règles d’exploitation de travaux, dans le respect du Code forestier. Il coordonne et mène également des actions sur l’ensemble de son territoire afin de garantir l’application de la loi sur la Conservation de la Nature et du décret sur les parcs naturels dont il s’occupe. Il assure enfin la mise en application et le respect de la loi sur la chasse et la pêche, élabore des projets de réglementation sur ces thèmes avec les acteurs concernés et coordonne la mise en œuvre des plans de gestion piscicole et halieutique [1]. Il est également chargé de gérer les piscicultures domaniales et participe au recensement, au suivi, à la préservation et à l’amélioration du caractère sauvage ainsi qu’à l’évaluation de l’impact des espèces concernées sur le milieu.

 

L’agent des forêts possède la qualité d’officier de police judiciaire (OPJ) à compétence restreinte. Dans ce cadre, il est habilité à sanctionner les délits portant atteinte aux propriétés rurales et forestières dont il a la charge. Il assure aussi des missions de sensibilisation au respect de la nature et de la faune lors de journées spécifiques, la création de brochures destinées au public, etc. La rédaction de rapports et la participation à des réunions font aussi partie de son quotidien.