Un dimanche sans voiture dans près de 50 villes flamandes
Photo d’illuCrédits: ÉdA
MOBILITÉ

Un dimanche sans voiture dans près de 50 villes flamandes

Près de 50 villes et communes flamandes, dont les 13 grands centres urbains, organiseront un dimanche sans voiture au cours du mois de septembre, une initiative qui s’inscrit en marge de la Semaine de la Mobilité, prévue à partir de lundi dans toute la Belgique.

En Wallonie, une centaine d’activités locales en faveur des modes de transports alternatifs ponctueront la semaine, avant le traditionnel dimanche sans voiture bruxellois.

Cette année, les 13 grands centres urbains du nord du pays (Alost, Anvers, Bruges, Genk, Gand, Hasselt, Courtrai, Louvain, Malines, Ostende, Roulers, Saint-Nicolas et Turnhout) ont décidé de bannir les voitures le temps d’une journée, laissant les adeptes de la mobilité douce se réapproprier l’espace public. En pratique, un million et demi de flamands pourront profiter du calme d’une journée sans bruit de moteur, selon le mouvement Mobiel21, qui promeut la mobilité douce.

En Wallonie, la semaine prochaine sera jalonnée par une centaine d’activités locales. Seule la ville de Mons prévoit de barrer l’accès aux voitures dimanche. Dans les plus petites villes et communes, «les modes alternatifs ne sont pas encore assez développés pour organiser une journée sans voiture, le plus souvent seuls quelques rues et quartiers sont transformés en zone piétonne», indique-t-on au Service Public de Wallonie.

À Bruxelles, l’ensemble du territoire régional sera fermé au trafic le dimanche 22 septembre, de 09h30 à 19h00, pour une journée axée sur l’«air pur», thème de la Semaine de la Mobilité dans la capitale, régulièrement pointée du doigt pour son air pollué.