Dylan Lambrecth encourt 6 mois de prison!
Dylan Lambrecth, qui faisait défaut ce matin au tribunal, saura le 10 octobre s’il devra passer par la case prison.Crédits: Yves Bircic
HAMOIR

Dylan Lambrecth encourt 6 mois de prison!

Le joueur de Hamoir aurait organisé le vol d’un véhicule d’un autre joueur lorsqu’il s’entraînait au RFC Liège.

Le parquet de Liège a requis une peine de 6 mois de prison ferme à l’encontre du joueur de football Dylan Lambrecth, 26 ans, qui évolue actuellement à Hamoir, en D2 amateurs.

L’intéressé, qui ne s’est pas présenté devant le tribunal, doit répondre d’avoir organisé le vol du véhicule d’un autre joueur avec lequel il s’entraînait. À l’époque des faits, en 2016, Dylan Lambrecth était un joueur majeur au RFC Liège et allait être transféré au Sporting d’Anderlecht, où il n’est resté que très peu. Il s’est ensuite retrouvé à Roulers, l’Union Saint-Gilloise, à Waremme et évolue actuellement à Hamoir.

Le 16 mai 2016, Dylan Lambrecth avait un entraînement avec la victime. Il savait que le joueur cachait la clé de son véhicule dans sa chaussure pendant l’entraînement. Il a alors informé Andréa, aujourd’hui 36 ans, de ce fait. «J’étais dans une passe compliquée, a expliqué celui-ci devant la juge. Il m’a dit que je trouverais la clé du véhicule dans la chaussure droite. Il m’a dit de prendre la clé puis la voiture. Au départ, il m’avait parlé d’une fraude à l’assurance mais je ne sais pas ce qu’il en est.»

Cette thèse de fraude à l’assurance n’a pas été confirmée par le dossier. «J’ai pris le véhicule et je me suis arrêté à Bressoux. J’ai pris les objets de valeur qui se trouvaient dedans. Il y avait un GPS et des lunettes. Il n’y a eu aucun dégât à la voiture.»

Dès qu’il a arrêté la voiture, Andréa a été interpellé par la police. Il a directement expliqué que l’idée venait de Dylan Lambrecth. Ce dernier a été entendu par les services de police. Il a admis les faits et a déclaré qu’il avait imaginé ce scénario pour «lui donner une bonne leçon». Une explication qui ne convainc pas le parquet de Liège. «Je reconnais les faits. J’étais dans une mauvaise période. Je regrette de les avoir commis», a poursuivi Andréa.

Hamoir ne se prononce pas

Le parquet a requis 6 mois de prison ferme à l’encontre de Dylan Lambrecth, qui faisait défaut, et ne s’est pas opposé à la suspension du prononcé pour Andréa. Ce dernier a des antécédents judiciaires de roulage uniquement, ne s’est plus fait connaître depuis lors et a trouvé un travail. L’avocat d’Andréa a également plaidé la suspension du prononcé pour son client.

Contacté par nos soins, Hamoir, où le joueur a débarqué en juin dernier, ne fait, en l’état actuel, aucun commentaire et ne prend aucune décision pour le moment.

Le jugement est prévu pour le 10 octobre prochain.