• Quentin Tarantino, ici avec son épouse Daniella Pick, signe un retour remarqué avec Once Upon a Time... in Hollywood.
CINÉMA

Il a failli tuer Uma Thurman: 5 anecdotes sur Tarantino

Le réalisateur de Kill Bill est un personnage hors norme. Voici 5 anecdotes atypiques sur sa carrière.

Le phénomène Quentin Tarantino est de retour. Auréolé d’une belle réputation, son neuvième film arrive dans nos salles ce mercredi 14 août.

Once Upon a Time… in Hollywood raconte la mutation de l’industrie cinématographique américaine en 1969. En vedette: Brad Pitt et Leonardo DiCaprio.

Avec neuf films en 27 années, Tarantino est loin, très loin d’être un réalisateur prolifique, même si le décompte de neuf films fait débat.

Neuf films, c’est le compte dressé par le metteur en scène en personne. Il considère Kill Bill Volume I et Kill Bill Volume II comme un seul long-métrage.

Imprévisible, colérique, nourri aux K7 VHS, prétentieux, la Palme d’Or de Cannes 1994 avec Pulp Fiction est un personnage hors norme.

Voici cinq anecdotes sur le natif de Knoxville, dans le Tennessee.

1. L’obsession du sang

C’est un euphémisme. Les deux volets de Kill Bill sont éminemment sanglants. La production a injecté au fil des scènes… 1700 litres de faux sang.

Le réalisateur a catégoriquement refusé l’ajout en postproduction d’hémoglobine en images de synthèse. Sa méthode de tournage à l’ancienne: l’explosion de préservatifs remplis de sang factice.

Il a failli tuer Uma Thurman: 5 anecdotes sur Tarantino
La vengeance de The Bride (Uma Thurman) fait généreusement couler le sang, de Kill Bill Volume I à Kill Bill Volume 2. Photo: Internet

Dans Django Unchained, c’est son propre sang que Leonardo DiCaprio étale sur le visage de Kerry Washington.

Juste après avoir frappé du poing sur la table, l’acteur s’est coupé la main en brisant en verre, mais a poursuivi la scène, quitte à la rendre très (trop?) réaliste, au grand bonheur de son metteur en scène.

Dans la vidéo ci-dessous: à la 24e seconde, DiCaprio se coupe la main; à 2 minutes et 46 secondes, il étale le sang sur le visage de sa partenaire.

2. L’accident d’Uma Thurman

Le samedi 3 février 2018, l’actrice principale de Kill Bill entache sérieusement la réputation de Quentin Tarantino.

Uma Thurman diffuse sur les réseaux de sociaux la vidéo de l’accident de voiture qui a failli lui coûter la vie sur le tournage du célèbre diptyque.

Tarantino a lourdement insisté pour qu’elle conduise elle-même le véhicule dangereux, à haute vitesse, sur une route sinueuse, explique-t-elle à l’époque au New York Times.

Contrairement aux apparences, Uma Thurman n’est pas en conflit avec l’artiste. C’est d’ailleurs lui qui a finalement accepté de lui remettre les images, qui montrent ce moment où le véhicule déséquilibré par la caméra installée dans le coffre finit sa course folle contre un arbre.

«Plus que l’un des plus grands regrets de ma carrière, c’est l’un des plus grands regrets de ma vie», confesse Quentin Tarantino.

3. Kill Bill 3 ou Star Trek

Preuve que Quentin Tarantino et Uma Thurman ont enterré la hache de guerre, les anciens partenaires de Pulp Fiction envisagent de tourner un troisième volet de Kill Bill.

Pour la der des ders? La retraite, le réalisateur de 56 ans l’envisage régulièrement. Quasiment depuis ses premiers tours de manivelle.

Pour ce qui sera le dixième et dernier film de sa carrière, assure-t-il, Tarantino hésite ainsi entre Kill Bill Volume 3 et… Star Trek. Si ce dernier projet voir le jour, il s’inscrirait dans la lignée du reboot de 2009 signé J.J. Abrams, suivi de deux films (Star Trek Into Darkness, Star Trek Sans limites).

Il a failli tuer Uma Thurman: 5 anecdotes sur Tarantino
Quentin Tarantino pourrait réaliser le quatrième Star Trek de la série de films réinitialisée en 2009. Photo: Internet

4. Aux commandes des Experts

À l’image de Steven Spielberg avec Columbo, de futurs grands ont fait leurs armes en réalisant des épisodes de séries TV.

Après une expérience anonyme sur Urgences, c’est pourtant en tant que réalisateur primé et renommé que Tarantino accepte de signer deux épisodes des Experts en 2005.

Dans le final en deux parties de la cinquième saison, toute l’équipe des Experts Las Vegas est lancée dans une course contre la mort.

Enterré vivant dans un cercueil de plexiglas, le personnage de Nick Stokes (George Eads) dispose d’une réserve d’oxygène de douze heures. Le kidnappeur réclame une rançon d’un million de$.

Il a failli tuer Uma Thurman: 5 anecdotes sur Tarantino
C’est Tarantino qui a filmé Nick Stokes enfermé vivant dans un cercueil dans deux épisodes historiques de la série Les Experts. Photo: Internet

5. Le scénario volé

Le western Les huit salopards (2015)a failli ne jamais voir le jour. En cause: la fuite prématurée du scénario, un an avant la date hypothétique du tournage.

«Je suis très, très déprimé», confessait en janvier 2014 Quentin Tarantino. «J’ai fini un scénario, un premier jet, et je ne comptais pas le tourner avant l’hiver prochain, dans un an. Je l’ai donné à six personnes seulement et il est déjà en fuite.»

Tarantino s’est finalement ravisé, accouchant d’un film long (2 heures et 48 minutes) et centré sur les dialogues.

Il a failli tuer Uma Thurman: 5 anecdotes sur Tarantino
Déprimé par la fuite du scénario, Quentin Tarantino a d’abord envisagé d’annuler purement et simplement le projet Les huit salopards. Photo: Internet