Une Belge tuée par son compagnon à Calp
La police espagnole est intervenue dans la nuit.Crédits: Reporters (Illustration)
ESPAGNE

Une Belge tuée par son compagnon à Calp

Une Belge de 57 ans a été poignardée par son compagnon et a succombé à ses blessures à Calp (Alicante) en Espagne.

Les Affaires étrangères ont confirmé l’information dévoilée ce lundi matin par plusieurs médias locaux.

L’homme, belge aussi, est gravement blessé, ont signalé des sources proches de l’enquête à l’agence de presse espagnole Efe. D’après ces sources qui relatent les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’un acte de violence conjugale.

C’est la fille de la victime qui aurait découvert sa mère, poignardée au thorax, lundi peu avant 01h30 et aurait prévenu les secours. Le compagnon de cette dernière présentait également plusieurs blessures au couteau. Il aurait voulu se suicider.

Les services de secours sont intervenus dans cette habitation du quartier Vallesa et ont confirmé le décès de la quinquagénaire. L’homme de 61 ans a, lui, été transporté à l’hôpital.

Le couple de Belges se rendait régulièrement à Calp depuis deux ans et demi et n’avait fait l’objet d’aucune plainte pour violence conjugale.

Les Affaires étrangères belges ont confirmé le décès de la Belge mais ne pouvaient livrer plus de détails.

L’administration communale de Calp et des citoyens ont observé une minute de silence lundi matin à l’annonce du décès. La maire de la ville Ana Sala a exprimé sa «répulsion et sa condamnation» des faits et présenté ses condoléances.

Selon la maire, l’homme qui a poignardé sa compagne s’était disputé avec la victime dans un restaurant lors de la célébration du 21 juillet. Le couple était domicilié à Calp depuis quatre mois.

Selon elle, interrogée par le journal local Marina Plaza, il s’agit du quatrième décès lié à de la violence domestique dans la commune depuis 2011. Par ailleurs, l’Espagne a enregistré 35 décès liés à des violences domestiques depuis le début de l’année dont 4 dans la province d’Alicante.