Bientôt de nouvelles zones de baignade naturelle en Wallonie?
WALLONIE

Bientôt de nouvelles zones de baignade naturelle en Wallonie?

Actuellement sur les 31 zones de baignade reconnue par la Région wallonne, seules 21 sites sont accessibles. Mais de nouveaux sites pourraient venir s’ajouter.

Depuis plusieurs années, la Région wallonne constate une amélioration constante de la qualité des zones de baignade en Wallonie.

Sur les 33 zones reconnues officiellement par la Région, 21 d’entre elles sont réellement accessibles pour le grand public.

4 sites de baignade restent fermés pour cause de réhabilitation et d’aménagement:

le Grand large à Nimy;

le Lac de Féronval à Froidchapelle;

La Vallée du Rabais à Virton;

Le Lac du Ry Jaune à Cerfontaine.

En raison de la qualité insuffisante de l’eau, la baignade sera interdite pour 8 zones de baignade, dont 7 le sont depuis de nombreuses années: L’Amblève à Coo, le Lac de Neufchâteau, La Semois à Bouillon (pont de la Poulie), L’Ourthe à Hotton, L’Ourthe à Noiseux, La Lesse à Pont-à-Lesse, La Lesse à Hulsonniaux et La Lesse à Houyet.

La qualité de plusieurs de ces sites évoluant positivement, la (ré)ouverture de certains d’entre eux pourraient intervenir dans les prochaines années.

Après 5 années de contrôles de la qualité de l’eau suivis de résultats globalement satisfaisants, la commune d’Habay-La-Neuve entend par exemple faire reconnaître l’étang Remy en tant que zone de baignade agrée par la Région wallonne à l’horizon 2022.

Après travaux, le Lac de Féronval (Froidchapelle) sera également susceptible d’être rouvert à la baignade en 2019. ?