Soulier d'Or namurois: retour en images sur les lauréats 2019

FOOT | SOULIER D'OR 2019

  • Soulier d'Or namurois: retour en images sur les lauréats 2019
    Leutrim Pajaziti (RFC Meux), Soulier d'Or en D2 Amateurs.
Namur -

Les clubs et joueurs (et joueuses!) du Namurois se réunissaient ce samedi soir à la Bourse de Namur à l’occasion du gala du Soulier d’Or de la province. Retrouvez ici les lauréats des différentes catégories mises à l’honneur, et nos photos des vainqueurs.

Meilleur Buteur : Julien Cordioli (NISMES)

Ce scrutin était un des rares de la soirée à être connu d'avance puisqu'il "suffisait" de compter les roses plantées par Julien "Cordinho" tout au long de la saison pour savoir que son plus proche concurrent était à 9 longueurs de lui après 30 journées de championnat. Le goléador nismois, bruyamment acclamé par une petite délégation de supporters, est donc venu rechercher le premier trophée de ce gala 2019. Ancien joueur de Bièvre (en P2), le Givetois a stoppé son compteur buts à 27 avec l'OC Nismes en fin de saison. Même s'il garde quelques regrets (une élimination au tour final et une défaite en finale de la Coupe de la province), celui dont on rappelle (trop?) souvent le petit gabarit compte bien redémarrer la prochaine saison sur d'aussi bonnes bases, après des vacances bien méritées.

Retour sur une soirée "surprenante" pour les lauréats, qui se sont confiés à notre micro...

Soulier d'Or P1 : Benjamin Kersten (LOYERS)

C'est sans aucun doute la récompense la plus disputée tant elle met en concurrence de grandes variétés de profils de joueur. Une fois n'est pas coutume, le Soulier d'Or est revenu cette année à un défenseur. Benjamin Kersten a ainsi éclipsé plusieurs attaquants et numéros 10 présents parmi les nominés. Passé par tous les étages provinciaux namurois, Kersten a fait ses classes avec Méan (P4 puis P3) avant de rejoindre Neffe en P2 et d'atterrir dans l'élite provinciale cette saison avec la RUS Loyers. S'il fait lui-même remarquer que l'entame du championnat a souffert de certaines critiques, Benjamin n'a guère mis de temps à s'adapter à la P1, en trouvant rapidement sa place dans le noyau loyersois, et en la conservant.

Benja, plein d'humilité, avait du mal à s'imaginer recevoir une telle récompense, face à des joueurs dont le travail était plus facilement mis en lumière que le sien. Et c'est certainement ce qui a séduit le jury... Si Kersten est tout à fait capable de développer efficacement le jeu vers l'avant, la sérénité qu'il dégage en défense n'a pas échappé aux observateurs. Benjamin reconnaît d'ailleurs que le portier loyersois n'est pas étranger à sa rapide adaptation à la P1. Le solide duo de derniers remparts qu'il forme avec son gardien Scianguetta démontre une belle entente entre les deux hommes et le jeu de tête posé de Kersten en retrait vers son gardien témoigne d'une confiance et d'une maîtrise face aux pressings adverses...

Vote du Public : Maxime Pisvin (GEDINNE)

Malheureusement absent lors de la cérémonie, le joueur de Gedinne n'a pu profiter des applaudissments nourris du public. Cette récompense, entièrement déterminée par vos votes en ligne, a fait la part belle aux Ardennais... Pisvin a en effet récolté le plus grand nombre de votes (27%) devant le Rochefortois Henrotaux (14%) et un autre Gedinnois, le gardien Augustin Mathieu (9%).

Gant d'Or P1 : Alexis Martinez (ROCHEFORT)

Le jeune gardien de Rochefort a connu un début de saison particulier au Parc des Roches, lui qui a saisi sa chance en remplaçant brillamment Jean-Luc Ravignat, le gardien n°1, blessé. Mais l'ancien portier d'Achêne n'a pas déçu et est toujours bien en poste. Dernière échéance pour lui : le match de la RJ Rochefortoise contre Schaerbeek ce dimanche pour décrocher un ticket pour la D3 Amateurs... Si les Marcassins accèdent à la nationale, ils feront des ravis en cascade aux échelons inférieurs. Et, parmi les équipes qui profiteraient de la place laissée vacante par Rochefort, on retrouve un certain FC Achêne (dont la dernière chance de passer en P2 repose sur les épaules rochefortoises). Martinez pourra-t-il offrir un cadeau à deux clubs d'un seul coup?

Révélation P1 : Diego Demoulin (GRAND-LEEZ)

Le jeune Demoulin a été récompensé par le prix de la révélation de P1 qui consacre le meilleur jeune de moins de 21 ans. Pour le joueur de Grand-Leez, cela vient récompenser le travail de toute une année, voire de tout son travail en équipes d'âge... Pas mal pour un garçon qui découvrait la P1 cette saison, en provenance des jeunes de la RUW Ciney. Malgré cette jolie récompense personnelle, Diego ne manque pas de rappeler sa déception sur le plan collectif après l'échec des Verts, dont la montée en D3 Amateurs a été empêchée par les Rochefortois, tombeurs de Grand-Leez au tour final.

Meilleur coach P1 : Arnaud Poels (ROCHEFORT)

Absent et excusé, c'est son adjoint David "Boule" Fiévet qui est venu rechercher le prix d'Arnaud Poels, pour qui la saison n'est pas encore finie... Vainqueur du tour final de P1, il reste une dernière marche à gravir pour Rochefort, et elle passe par une victoire face au Kosova Schaerbeek, ce dimanche après-midi en tour final interprovincial.

Sifflet d'Or P1 : Julien PIRAR

Le hamoisien Julien Pirar a été élu meilleur arbitre de première provinciale, un prix qu'il s'est vu remettre des mains d'Émile Moors, une institution chez les hommes en noir, du haut de ses 70 ans et ses 1500 rencontres arbitrées.

Applaudi par toute la salle, celui que certains surnomment « Barberousse » n'est pas parvenu à donner une explication à son plébiscite. "Quoique, plaisante-t-il, comme j'ai l'habitude de le dire : j'ai peut-être un physique ingrat mais je suis sympa !" Peu nombreux sont les joueurs qui pourront le contredire, lui qui ne rechigne jamais à arbitrer les troisièmes mi-temps...

Très bien en P1 (bien plus qu'aux échelons supérieurs d'ailleurs), « el rouliano » continuera sans hésitation à officier sur les pelouses provinciales namuroises la saison prochaine.

Soulier d'Or D3 : Frédérick Rosmolen (UR NAMUR-FLV)

Après le Soulier d'Or de P1 l'année passée, Rosmolen rafle encore la mise, un échelon plus haut cette fois... Mais le futur ancien Merle n'aura pas l'occasion de continuer dans la logique des choses en s'emparant du Soulier d'Or de D2 l'an prochain, puisque le buteur namurois a décidé d'évoluer avec Braine pour la saison à venir. Rosmolen évoluera donc toujours en D3... pour toutefois y jouer à nouveau le titre.

Le Namurois a ensuite été rejoint sur scène par son coéquipier Petar Bojovic, afin de pouvoir remettre une récompense de groupe au club de la capitale wallonne, champion de sa série cette année; un prix également décerné aux Spirous, champions de P1 et qui retrouveront la D3 Amateurs un an après l'avoir quittée.

Soulier d'Or D2 : Leutrim Pajaziti (MEUX)

Du côté de La Bruyère, Pajaziti ne sera pas passé inaperçu. Alors que son club avait clairement annoncé qu'il ne continuerait plus l'aventure avec les Meutis, le Jambois n'a jamais déçu sur le terrain, même après l'annonce de son départ. Comme lors du match contre Durbuy lors duquel Leutrim, rentré en 2e mi-temps alors que Meux était mené 1-3, a inscrit un doublé pour offrir la victoire aux Verts et le maintien en D2. Une belle mentalité et un jusqu'au-boutisme qui forcent le respect. En repartant avec ce Soulier d'Or, Leutrim quitte Meux (non sans déception, on l'aura compris après son passage sur scène) en ayant marqué bien des esprits (et des buts, par la même occasion).

Trophée de Régularité : Loyers - DAMES

Ce fut une véritable saison de feu pour les Loyersoises, championnes en P1 et en P2. C'est l'équipe A qui décroche le prix de la régularité, en en étant tout simplement à 34 matches sans défaite (soit un sans faute depuis deux saisons d'affilée, en P2 puis en P1 où les filles n'ont fait qu'enchaîner les victoires). La régularité leur revient donc sans la moindre contestation. À la deuxième place de ce classement, on retrouve les hommes du CSE Han-sur-Lesse, fraîchement sauvés en P3C... Bien que leur série de victoires sans défaite ait été stoppée le 2 septembre 2018, les Hayets ont pu aligner 26 matches sans défaite, à cheval sur leurs deux dernières saisons, en P4 puis en P3.

Revivez la cérémonie via les images de notre live Facebook :

Nos photos et les réactions des lauréats à lire dans L’Avenir de ce lundi 27 mai, sur tablette, smartphone ou PC.

LES PLUS LUS