Théo Francken explique la politique avec des M&M’s, Maggie De Block lui offre une réponse croquante

VU SUR INTERNET

À J-1 des élections, l’ancien secrétaire d’État à l’asile et la migration a publié une vidéo sur les réseaux sociaux pour expliquer, à sa manière, les enjeux du scrutin fédéral. Son ex-collègue libérale du gouvernement lui répondu avec un humour mordant.

La N-VA n’est visiblement pas totalement sereine avant le triple vote de ce dimanche. Le parti de Bart De Wever est chatouillé sur son extrême droite par le Vlaams Belang. Le dernier sondage en date voit la N-VA rester en tête mais perdre 4% par rapport aux élections de 2014.

 

 

Du coup, tous les moyens semblent bons pour les nationalistes flamands afin d’alerter les électeurs. Quitte à les prendre pour des enfants, en leur expliquant le paysage politique belge, à l’aide de M&M’s... C’est ce que Théo Francken a fait dans une vidéo de 2 minutes.

Il y explique que, selon lui, les socialistes et les Verts souhaitent travailler ensemble pour mener un «projet de gauche», qu’«on ne sait pas encore ce que comptent faire les libéraux» et qu’«on ne sait jamais ce que comptent faire les démocrates-chrétiens». Tout l’enjeu est là d’après lui: les bleus et les oranges vont-ils s’allier «au bloc de gauche» ou former «un gouvernement fort avec la N-VA»? Et d’insister sur le fait que si la N-VA devait céder des sièges au Vlaams Belang, ce serait la première option qui serait choisie. «Il est donc important qu’on garde ces sièges, pour une Flandre forte, pour le pouvoir du changement.»

Bref: une sorte de ‘Votez pour nous et pas pour le Vlaams Belang sinon vous aurez un gouvernement avec un projet de gauche’. Un discours un brin simpliste et caricatural. Qui a suscité une réponse parfaite de Maggie De Block (Open Vld). Moins d’une heure après la publication de Francken, elle a répondu par une autre vidéo, bien plus courte, où elle saisit un M&M’s jaune, couleur de la N-VA, et le croque avec un sourire narquois et l’air de dire: ‘tu n’as pas encore gagné’. Savoureux.

 

 

LES PLUS LUS