Explosion à Lyon: un suspect recherché
FRANCE

Explosion à Lyon: un suspect recherché

L’explosion d’un colis piégé dans une rue très fréquentée de Lyon vendredi en fin d’après-midi, qualifiée d’ «attaque» par le président français, a fait une dizaine de blessés légers, à deux jours des élections européennes.

Ce sac ou colis, qui contenait des vis, clous ou boulons selon des sources policières, a été déposé devant une boulangerie d’une rue piétonne et très commerçante proche de la place Bellecour, au coeur de cette ville, l’une des principales de France.

Un homme de 30 à 35 ans circulant à vélo et aperçu à proximité des lieux au moment des faits est activement recherché par la police française, selon une source proche du dossier.

Le secteur a été évacué et bouclé par les forces de l’ordre.

Aucune piste n’a été privilégiée pour cette attaque, qui n’avait pas été revendiquée plus d’une heure plus tard.

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête.

Le dernier bilan fourni par les autorités régionales a fait état de «huit blessés légers». Sept d’entre eux ont été pris en charge par les secours et transportés vers un hôpital voisin sur les quais du Rhône. Une autre source évoque un bilan de dix blessés légers.

Le président réagit

Emmanuel Macron a qualifié d’ «attaque» l’explosion qui a fait huit blessés légers dans une rue piétonne de Lyon vendredi mais il n’y a «pas de victime à ce stade», a ajouté le chef de l’Etat.

«Il y a eu une attaque à Lyon (...) il ne m’appartient pas d’en faire le bilan, mais a priori, aujourd’hui, à ce stade, il n’y a pas de victime. Il y a des blessés, donc je veux avoir évidemment une pensée pour les blessés, leurs familles», a déclaré M. Macron, sans autre précision, en introduction à une interview en direct avec un youtubeur à J-2 des Européennes.

Le président de la République n’a pas fait d’autre commentaire sur cette explosion d’un colis piégé qui a fait huit blessés dont le pronostic vital n’est pas engagé, selon des sources concordantes.

Il s’est excusé pour être arrivé avec quelques minutes de retard, en raison de cette explosion, à son rendez-vous avec le jeune youtubeur Hugo Travers.

Il y a répondu aux questions d’internautes dans un effort pour combattre l’abstention des jeunes électeurs français aux élections européennes dimanche.