50 millions investis et 400 emplois créés au Trilogiport
OUPEYE

50 millions investis et 400 emplois créés au Trilogiport

Weerts Supply Chains s’apprête souhaite constuire deux très gros entrepôts sur le site du Trilogiport, à Oupeye. De nombreux emplois seront créés, annonce le patron de cette société liégeoise.

Weerts Supply Chain, active dans le transport et la logistique, va construire deux entrepôts sur 20 hectares de la plateforme multimodale du Trilogiport à Oupeye, en région liégeoise, et créer ainsi, en quatre ans, quelque 400 emplois, a annoncé jeudi Norbert Dumoulin, Business Development Director. Cette installation au Trilogiport représente un investissement de 50 millions d’euros.

L’entreprise liégeoise explique vouloir répondre, par cet investissement, à la demande de clients qui utilisent de plus en plus les voies maritimes pour acheminer leurs marchandises. «Nous devons aussi trouver des solutions à des problèmes spécifiques tels que la gestion de la logistique d’Audi à Forest, et nous avons jeté notre dévolu sur le Trilogiport en raison également de la croissance de nos activités ces deux dernières années», ajoute Norbert Dumoulin.

Weerts Supply Chain, qui dispose déjà de 180 000 m2 d’entrepôts à Milmort, Bierset, Herstal et Forest, va cette fois réaliser un nouvel entrepôt de 67 400 m2 et un second, réfrigéré celui-là, de 20 600 m2. Le permis, pour cette réalisation, sera déposé à la commune d’Oupeye début juin et les travaux devraient débuter à l’automne de cette année.

«Nous allons présenter l’avant-projet aux riverains afin d’effectuer les différentes démarches en toute transparence, l’objectif étant d’être opérationnel dans le courant du second semestre 2020. Ce type d’entrepôts à 4° avec une partie surgelée est rare en Wallonie mais la demande est pourtant réelle», souligne Norbert Dumoulin qui voit également dans le secteur de l’alimentaire une possibilité de croissance pour Weerts Supply Chain.

Le second entrepôt, plus conventionnel, est attendu pour le premier trimestre 2021 mais seuls 35 000 m2 seront, dans un premier temps, construits. L’entreprise engagera principalement des ouvriers, des clarckistes et des employés, les activités développées concerneront la manutention et le déchargement de conteneurs en vrac.

50 millions investis et 400 emplois créés au Trilogiport
Une vue aérienne du Trilogiport et des implantations des entrepôts. Photo: D.R.