Peut-on aller voter avec son chien?

ÉLECTIONS

Peut-on aller voter avec son chien?

Si votre chien ne perturbe pas l’ordre public, en principe, il peut vous accompagner dans l’isoloir… Photo: EdA - 401233834995

Certes, la question n’est pas existentielle mais certains se demandent si, à l’heure de promener Mirza, celui-ci pourra les accompagner dans l’isoloir…

Si la question ne semble pas se poser pour les chiens d’assistance à l’heure où l’on préconise même aux gérants de grandes surfaces de leur ouvrir les portes de leurs magasins, un électeur peut-il venir, accompagné de son chien, dans un bureau de vote?

Si nous étions en Angleterre, la réponse serait clairement «oui», car il est précisé dans la loi britannique que cette pratique est autorisée, voire même encouragée. Outre-Manche, on ne compte plus le nombre de «selfies» de toutous devant des isoloirs diffusées sur les réseaux sociaux.

Nous avons eu beau chercher, nous n’avons rien trouvé sur ce sujet en Belgique.

Nous avons alors interrogé plusieurs bourgmestres et responsables de bureaux de vote pour tenter de trouver une réponse à cette question.

La grande majorité nous a dit qu’il appartient aux présidents de bureau d’apprécier chaque situation au cas par cas.

Comme nous le précisait Christian Brotorne, de Leuze-en-Hainaut, député (qui pousse la liste cdH), mais aussi avocat de longue date, «d’une manière générale, tout ce qui n’est pas interdit, est autorisé pourvu que cela ne perturbe pas l’ordre public. Le président de bureau pourrait être amené à refuser de laisser entrer une personne avec son chien si ce dernier perturbe le bureau par son comportement. Mais, si ce n’est pas le cas, il n’y a aucune raison d’empêcher l’électeur de remplir son devoir sous prétexte qu’il est avec son chien. Ou même s’il se promène avec sa perruche sur son épaule...»

Il est évident que des races de chiens prohibées dans certaines communes seraient, elles aussi, interdites dans les bureaux de vote, comme dans les lieux publics de manière plus générale.

Mis à part quelques cas particuliers, rien ne devrait donc empêcher un électeur d’aller remplir son devoir à l’occasion de la promenade de son compagnon à quatre pattes.

Sachant que le bâtiment dans lequel sont abrités les bureaux ne remplit temporairement pas la fonction qui lui est dévolue le reste de l’année - il s’agit généralement d’une école - et pour laquelle des règles spécifiques peuvent être imposées, comme celle d’interdire aux élèves de venir en classe avec leurs chiens, par exemple. Tout comme les adultes étrangers à l’établissement y sont d’ailleurs généralement interdits, eux aussi, durant les heures de classe.

Enfin, mais cela va de soi, si vous souhaitez emmener Mirza dans l’isoloir, il importe bien entendu de respecter les règles applicables dans les lieux publics comme l’obligation de le tenir en laisse, par exemple…

LES PLUS LUS