Propriétaire à Bruxelles? Vous allez être obligés de rénover pour consommer moins
Les propriétaires seront amenés à rénover leurs biens à Bruxelles d’ici 2050. L’idée: ne plus gaspiller l’énergie dans les logements et bureaux. Crédits: Reporters
BRUXELLES

Propriétaire à Bruxelles? Vous allez être obligés de rénover pour consommer moins

Les maisons et appartements bruxellois consomment trop. Il va donc falloir les isoler. La Région prévoit des obligations pour les propriétaires. à commencer par un certificat PEB.

À quelques encablures de la fin de la législature, le gouvernement bruxellois a couché sur une feuille de route les multiples voies à suivre pour réduire drastiquement la consommation d’énergie des bâtiments résidentiels de la capitale aux horizons 2030 et 2050. Pour atteindre l’objectif d’une société bas carbone d’ici la moitié du siècle, la consommation de ces immeubles ne devra plus dépasser 100 kWh par mètre carré par an, soit un peu plus de 3 fois moins qu’actuellement (320 kWh/M2/an).

Le secteur résidentiel et des bureaux comptent actuellement pour 74% de la consommation d’énergie de la Région bruxelloise. Quelque 85% des près de 575.000 logements recensés ont été construits avant les années 60 et 30% des bâtiments ne sont isolés en aucune façon.

2050

Dans le contexte du Plan National Énergie Climat 2030, visant à réduire de 35% les émissions de CO2 de la Belgique à l’horizon 2030, et à porter la part d’énergie renouvelable à 18,3%, Bruxelles devra réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 32% d’ici 2030 et de minimum, 80% à l’horizon 2050. La ministre bruxelloise de l’Énergie et de l’Environnement, Céline Fremault (cdH), l’a rappelé mardi, aux côtés du directeur du département énergie de Bruxelles Environnement et d’un représentant de la Confédération du secteur de la construction, en présentant la stratégie du gouvernement Vervoort pour la rénovation des bâtiments résidentiels au cours des prochaines décennies.

Au-delà des mesures prises au cours de la législature dans le cadre du défi climatique (réforme des primes énergie, équipement des toitures d’édifices publics en panneaux solaires renforcement de l’efficacité énergétique de ceux-ci, aide aux entreprises en matière énergétique, mise en ligne d’une cartographie solaire, renforcement du prêt vert bruxellois, ...) le gouvernement bruxellois a en effet adopté à la fin du mois d’avril, une stratégie de réduction de l’impact environnemental du bâti existant.

Obligations

Ce document de 150 pages, assorti de 34-fiches-actions prévoit l’obligation d’établir un certificat PEB (Performance Énergétique du Bâtiment) pour tous les logements d’ici 2025.

Les propriétaires devront ensuite réaliser au maximum tous les 5 ans, une des interventions obligatoires préconisées (isolation de toiture, des murs, des sols, remplacement des fenêtres, du système de chauffage, équipement en capacité de production d’énergie renouvelable, ...).