Toutes les sorties cinéma de ce mercredi 24 avril
Jonath Hill, Nanni Moretti, Olivier Masset-Depasse, André Téchiné et Pierre Jolivet sont au menu de ce mercredi.Crédits: -
CINÉMA

Toutes les sorties cinéma de ce mercredi 24 avril

Des casquettes à l’envers, des molécules qui avancent et qui reculent, du wi-fi, des djihadistes, des cheveux et même un salon de coiffure: il y a tout cela, et bien plus encore, dans les sorties cinéma de ce mercredi 24 avril. Les critiques de L’Avenir vous disent quoi en penser. Vous n’êtes pas obligés de les croire. Juste de les lire.

MID90S

Comédie dramatique de Jonah Hill. Avec Sunny Suljic, Katherine Waterston et Lucas Hedges. Durée: 1 h 24.

Ce que ça raconte

À Los Angeles, Stevie, 13 ans, se trouve une bande de copains skateurs avec qui traîner.

Ce qu’on en pense

L’acteur Jonah Hill s’inspire de son adolescence et offre une variation assez personnelle et juste sur le thème de l’intégration sociale des djeuns.

La critique complète

Avengers: Endgame

Film d’action d’Anthony et John Russo. Avec Chris Evans, Brie Larson, Robert Downey Jr. Durée: 3 h 01.

Ce que ça raconte

Après la victoire du méchant Thanos les Avengers essayent de ramener la moitié de l’humanité en jouant avec les atomes.

Ce qu’on en pense

Faut le temps qu’ils se mettent en route les super-héros mais une fois qu’ils ont fini de causer ça claque.

La critique complète

L’adieu à la nuit

Drame d’André Téchiné. Avec Catherine Deneuve, Kacey Mottet-Klein et Oulaya Amamra. Durée: 1 h 43.

Ce que ça raconte

Muriel se réjouit de revoir son petit-fils Alex avant qu’il ne parte pour le Canada. Jusqu’à ce qu’elle réalise que son billet d’avion va vers Istanbul…

Ce qu’on en pense

Le djihad, vu à travers les yeux paniqués des proches impuissants. Forcément c’est émouvant tout en restant à la bonne distance et en ne cherchant pas à imposer un point de vue.

La critique complète

Santiago, Italia

Documentaire de Nanni Moretti. Durée: 1 h 20.

Ce que ça raconte

En 1973, après le coup d’État de Pinochet, le Chili devient une dictature. Une centaine de dissidents trouvent refuge au sein de l’ambassade italienne.

Ce qu’on en pense

C’est un bel hommage à la solidarité italienne mais aussi un miroir tendu qui dévoile les défauts de l’Italie et sa politique d’accueil. Le film est néanmoins humain avant d’être politique car l’émotion des témoignages est encore très vive 45 ans après les faits.

La critique complète

Duelles

Drame d’Olivier Masset-Depasse. Avec Veerle Baetens, Anne Coesens et Mehdi Nebbou. Durée: 1 h 33.

Ce que ça raconte

Dans les années soixante, Alice et Céline, voisines et meilleures amies, vivent avec leurs maris et fils respectifs dans la banlieue de Bruxelles. Une amitié qui va être mise en péril le jour où un tragique accident vient bouleverser leur équilibre.

Ce qu’on en pense

Plongé dans un univers sixties tiré à quatre épingles, le film tire parfaitement son épingle du jeu en la jouant «à l’ancienne», s’inspirant sans complexe de Hitchcock et de Polanski.

Victor et Célia

Comédie de Pierre Jolivet. Avec Alice Belaïdi et Arthur Dupont. Durée: 1 h 31.

Ce que ça raconte

Deux coiffeurs se lancent dans la jungle de l’entrepreneuriat, accrochés à leur rêve d’ouvrir leur propre salon.

Ce qu’on en pense

La partie comédie romantique ne brille pas par son originalité mais l’idée des jeunes entrepreneurs n’est pas sotte. Distrayant.

Funan

Film d’animation de Denis Do. Durée: 1 h 22.

Ce que ça raconte

Acheminée par les Khmers rouges vers les camps, une maman perd son petit garçon de quatre ans dans les rizières cambodgiennes.

Ce qu’on en pense

Funan parle de survie et d’instincts primaires, sans glorifier ses personnages. Un très bon film d’animation pour les grands.

L’interview de Denis Do

At Eternity’s Gate

Drame de Julian Schnabel. Avec Willem Dafoe. Durée: 1 h 51.

Ce que ça raconte

Quand il n’était pas interné, Vincent Van Gogh aimait gambader dans la nature française. Et peindre, aussi, cela va de soi.

Ce qu’on en pense

Julian Schnabel ne fait jamais rien comme tout le monde. Son interprétation de la vie de Van Gogh s’adresse donc aux avertis qui aiment le cinéma d’auteur sensoriel et obtus.

Another day of life

Film d’animation documentaire de Raul de la Fuente & Damian Nenow. Durée: 1 h 25.

Ce que ça raconte

C’est un film d’animation, parcouru d’images documentaires, qui adapte un récit saisissant du reporter polonais Ryszard Kapuscinski quand il était en Angola, dévasté par la guerre, dans les années septante.

Ce qu’on en pense

Le spectateur peut alors ressentir la force des formidables textes du célèbre «Kapu».