La Belgique pourrait être touchée par un smog dès samedi à cause des grands feux en Allemagne et aux Pays-Bas
ENVIRONNEMENT

La Belgique pourrait être touchée par un smog dès samedi à cause des grands feux en Allemagne et aux Pays-Bas

La Cellule Interrégionale de l’Environnement prévient que la Belgique pourrait connaître un smog de poussière à cause des grands feux de Pâques qui seront allumés en Allemagne et aux Pays-Bas.

C’est l’Institut national néerlandais pour la santé publique et l’environnement qui tire la sonnette d’alarme: «à compter du samedi soir 20 avril 2019, l’Institut national pour la santé publique et l’environnement (RIVM) s’attend à ce que le smog soit causé par les particules en suspension dans l’ensemble des Pays-Bas. La qualité de l’air devrait être “insuffisante” à “mauvaise”.»

Ce smog est dû à la conjoncture de deux événements: les nombreux feux de joie qui sont allumés traditionnellement pendant les vacances de Pâques en Allemagne et à l’est des Pays-Bas et au temps printanier calme avec les courants orientaux. «Les inconvénients éventuels (fumée, poussière et odeurs, par exemple) et la zone à déranger dépendent de la direction du vent, de sa vitesse et de la décision des autorités locales de laisser le feu de Pâques se poursuivre.»

Ces feux risquent d’avoir une répercussion en Belgique en raison des courants d’air du nord-est, estime la Cellule Interrégionale de l’Environnement. Cette situation toucherait le pays du samedi 20 avril au lundi 22 avril.