NBA: Bucks et Raptors en balade, LeBron James en vacances
LeBron James ne dribblera plus cette saison.Crédits: AFP
BASKET

NBA: Bucks et Raptors en balade, LeBron James en vacances

Les Milwaukee Bucks, leaders de la Conférence Est de la NBA, ont gagné lundi à Brooklyn (131-121), chez les Nets, grâce à 28 points de leur ailier grec Giannis Antetokounmpo, pendant que les Toronto Raptors se promenaient face à Orlando (121-109).

Du coup, Milwaukee, même avec quelques blessés, n’est plus qu’à un match du record de victoires en saison régulière, ce qui lui donnerait l’avantage du terrain pendant tous les playoffs.

Eric Bledsoe a ajouté 29 points et le remplaçant George Hill s’est levé du banc pour en mettre 22 de plus. A l’Est, les Bucks en sont à 58 victoires et 20 défaites. Ils n’ont plus qu’à gagner jeudi à Philadelphie.

Pendant ce temps, Danny Green engrangeait 29 points pour Toronto face à Orlando Magic. Les Raptors restent dans la course pour la première place de Conférence Est, avec un bilan de 55-23 et encore quatre matches à jouer.

Jackson et les Mavs surprennent Phily

Les Raptors sont déjà sûrs de terminer deuxièmes, car Philadelphie (49 v-28 d) a perdu 122-102 à Dallas. La faute à un Justin Jackson solide (24 points) pour les Mavericks, alors que le remplaçant tunisien Salah Mejri a cumulé 16 points et 14 rebonds.

Du côté des Sixers, privés de Joel Embiid, trois joueurs se sont distingués: J.J. Reddick a marqué 26 points, Tobias Harris 25 et l’Australien Ben Simmons 17.

Pistons, Nets et Heat proches du but

Les cinq équipes en lutte pour les trois dernières places en playoffs de la Conférence Est ont perdu lundi, ce qui a donc rapproché Detroit (39 v-38 d), Brooklyn (39 v-39 d) et Miami (38 v-39 d) de leur objectif, même si Orlando (39 v-40 d) et Charlotte peuvent encore rêver, un peu.

Malgré 47 points de Kemba Walker, Charlotte a perdu 111-102 chez les Utah Jazz. La franchise de Michael Jordan (35 v-42 d) reste à trois victoires de Miami pour la 8e et dernière place en playoffs.

Ailleurs sur les parquets…

Du côté des Jazz, Donovan Mitchell (25 pts), l’Espagnol Ricky Rubio (20 pts, 13 passes décisives) et le Français Rudy Gobert (18 pts, 18 rebonds) ont brillé.

A Boston, les Celtics ont battu Miami (110-105) grâce à 25 points de Kyrie Irving et surtout au deuxième «triple double» (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) d’Al Horford (19 pts, 11 rebonds, 10 passes décisives) en NBA. En face, les 30 points de Goran Dragic n’ont pas suffi pour les visiteurs.

Thaddeus Young et Bojan Bogdanovic, 19 points chacun, ont fait partie des sept joueurs à deux chiffres qui ont permis aux Indiana Pacers de battre les Detroit Pistons à domicile (111-102), grâce à leur remplaçant Domantas Sabonis (18 pts, 12 rebonds). Le meilleur élément des Pistons a été Andre Drummond (18 pts, 17 rebonds).

Dans la Conférence Ouest, Portland (49 v-28 d) a rejoint Houston à la 3e place grâce à un succès (132-122) dans le Minnesota. Avec deux Trail Blazers très en vue, Rodney Hood (21 pts) et Enes Kanter (20 pts, 11 rebonds), alors que Karl-Anthony Towns (17 pts, 12 rebonds) a fait le maximum pour les Timberwolves.

Enfin, 24 points de Luke Kornet ont permis aux Knicks, dans leur salle new-yorkaise, de battre les Chicago Bulls (113-105).

James dit non à la Coupe du monde, laisse la porte ouverte pour les JO

La star de la NBA LeBron James estime que sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo l’an prochain est «une possibilité», mais il a d’ores et déjà dit non à la Coupe du monde en Chine cet été.

A 34 ans, le quadruple MVP (meilleur joueur) de la NBA a déclaré lundi au site The Athletic que sa participation aux JO de Tokyo en 2020 était «une possibilité, ça dépend de comment je me sens. J’adore les JO».

LeBron James et l’équipe des Etats-Unis avaient remporté la médaille de bronze aux Jeux d’Athènes en 2004, où il n’avait cependant pas beaucoup joué. Il avait en revanche été l’un des piliers de la sélection américaine en 2008 à Pékin, puis en 2012 à Londres, avec à la clé deux titres olympiques. Mais il n’a pas participé en 2016 aux Jeux de Rio où les Américains ont décroché une troisième médaille d’or consécutive.

Blessé plus d’un mois après Noël, LeBron James va manquer les play-offs de la NBA pour la première fois depuis 2005. Son équipe, les Lakers, a d’ailleurs annoncé que l’ailier ne jouerait plus d’ici le 10 avril, date de la fin de saison régulière.

Le «King» va mettre à profit cette intersaison pour notamment tourner le film «Space Jam 2», 25 ans après le premier épisode où Michael Jordan avait tenu la vedette aux côtés du personnage de dessin animé Bugs Bunny.

Mais LeBron James ne participera pas à la Coupe du monde de la Fiba, à partir du 31 août en Chine, où l’équipe américaine sera dirigée par l’emblématique entraîneur de San Antonio, Gregg «Pop» Popovich. «J’adore Pop, clairement, mais cet été ce ne sera pas la bonne période pour moi», a-t-il déclaré.

Depuis son arrivée cette saison aux Los Angeles Lakers, LeBron James cumule des moyennes de 27,4 points, 8,5 rebpnds et 8,3 passes décisives par match, et il a dépassé Michael Jordan à la 4e place des meilleurs marqueurs de l’histoire de la ligue.