Suspicion de fraude électorale à Neufchâteau: le député bourgmestre Dimitri Fourny fait partie des inculpés
Dimitri Fourny fait partie des 21 inculpés.Crédits: BELGA
NEUFCHÂTEAU

Suspicion de fraude électorale à Neufchâteau: le député bourgmestre Dimitri Fourny fait partie des inculpés

L’instruction menée dans le cadre des élections communales d’octobre dernier à Neufchâteau s’est clôturée ce mercredi et a abouti à l’inculpation de 21 personnes, dont le député bourgmestre de Neufchâteau, Dimitri Fourny.

 

21 inculpés dont le député bourgmestre Dimitri Fourny

 

Le député-bourgmestre de Neufchâteau, Dimitri Fourny, chef de groupe cdH au Parlement wallon, a annoncé jeudi avoir été inculpé dans le cadre de l’instruction judiciaire relative à des suspicions de fraude électorale via des procurations litigieuses lors du scrutin communal du 14 octobre dernier dans sa commune.

Lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville de Neufchâteau, Dimitri Fourny a indiqué avoir appris par voie de presse, jeudi, que 21 personnes avaient été inculpées dans le cadre de cette instruction menée par le juge Jacques Langlois. Les suspicions portent sur une fraude aux procurations pour des résidents d’un home pour personnes âgées de la commune.

Le parquet du Luxembourg avait rendu ces informations publiques jeudi par le biais d’un communiqué de presse.

Seul face à la presse, M. Fourny a dit «regretter cette manière de procéder» de la justice.

 

«Je n’ai rien à me reprocher»

 

«Je ne suis au courant d’aucune autre information mais il me revient via mon conseil que je serais l’une de ces personnes inculpées, a déclaré le député-bourgmestre, précisant n’avoir pas encore été entendu par les enquêteurs mais qu’une audition était bien prévue la semaine prochaine. Il n’a pas non plus eu accès au dossier judiciaire.

M. Fourny a cependant indiqué avoir reçu jeudi un avis de recommandé dans sa boîte aux lettres mais, vu les horaires de la poste, il ne lui a pas été possible d’aller le chercher.

Se disant «serein», l’élu centriste a assuré «ne rien avoir à se reprocher» et entend «défendre son honneur». Il a annoncé avoir l’intention de continuer à s’occuper de la gestion courante de sa commune et vouloir être candidat au scrutin régional du 26 mai prochain. «Il n’y a aucune raison de ne pas y être».

Le cdH n’avait pas encore dévoilé la composition de ses listes en province de Luxembourg pour les élections du 26 mai.

Les chefs d’inculpation annoncées par le parquet -qui n’a donné aucun nom ou détails sur les inculpations personnelles – portent sur des faits de faux en écriture et usage de faux, abus de confiance avec la circonstance d’abus de faiblesse d’une personne en situation de vulnérabilité, ainsi que participation à une association de malfaiteurs, dont deux personnes ont été qualifiées de dirigeantes.

«Je ne suis pas un malfaiteur», a assuré Dimitri Fourny jeudi après-midi.

L’intéressé n’a livré aucune information sur les 20 autres personnes inculpées.

Dans sa communication, le parquet du Luxembourg a indiqué que trois candidats de la liste «Agir ensemble», tirée par Dimitri Fourny lors du scrutin communal, figuraient parmi les inculpés.

Le député-bourgmestre de Neufchâteau annonce avoir averti son président de parti, Maxime Prévot, de la situation.

En raison de l’instruction judiciaire, le gouverneur du Luxembourg, à qui revient la prérogative de valider ou non les élections communales, n’avait pu rendre de décision pour Neufchâteau, faute d’accès aux documents électoraux saisis par la justice.

Il va toutefois écrire au parquet afin d’avoir désormais un accès au dossier. Un nouveau scrutin communal pourrait dès lors être organisé à Neufchâteau si celui d’octobre 2018 devait être invalidé. «S’il y a le moindre doute, pour lever toute équivoque, retournons aux élections», a plaidé jeudi M. Fourny.

+ Le leader de l’opposition Yves Evrard scandalisé par l’ampleur de la fraude et d’« avoir perdu les communales à cause d’un mécanisme mafieux »

 

 

Voici le communiqué du parquet

 

Suspicion de l’utilisation de fausses procurations dans le cadre des élections communales à Neufchâteau du 14/10/2018

L’instruction arrive à son terme. Elle a porté sur le problème de procurations émises au nom de résidents du home «le Clos du seigneur» à Neufchâteau qui ne pouvaient participer physiquement au scrutin communal.

L’enquête a permis de mettre en évidence l’existence de 18 procurations litigieuses, qui auraient été utilisées dans le but de procurer des suffrages à la liste «Agir ensemble» (NDLR: liste de Dimitri Fourny)

Dans ce contexte, le juge d’instruction vient de procéder à l’inculpation de 21 personnes, dont 17 étaient reprises comme mandataires dans les procurations litigieuses.

Parmi les inculpés figurent trois candidats de la liste «Agir ensemble», ainsi qu’une personne tierce.

 

Les chefs d’inculpation sont:

 

– Faux en écritures et usage de faux.

– Abus de confiance, avec la circonstance d’abus de faiblesse d’une personne en situation de vulnérabilité.

– Participation à une association de malfaiteurs, dont deux personnes ont été qualifiées de dirigeantes.