Grève nationale: la grève sera bien suivie à Mons-Borinage et dans le Centre
-Crédits: BELGA
Mons

Grève nationale: la grève sera bien suivie à Mons-Borinage et dans le Centre

La mobilisation devrait être importante dans les régions de Mons-Borinage et du Centre à l’occasion de la grève nationale de mercredi.

Des arrêts de travail sont annoncés dans plusieurs entreprises et des perturbations sont à craindre dans les services publics et dans le secteur privé.

Les transports en commun, en province de Hainaut, seront fortement perturbés mercredi. Tec indique que 10% des services seront assurés à Mons, dans le Borinage et dans le Centre, 35% dans le Hainaut occidental. L’espace Tec de Mons sera ouvert de 8h00 à 17h00 tandis que ceux de Tournai et de La Louvière seront, par contre, exceptionnellement fermés.

Sur le plan de la mobilité, les syndicats ont toutefois indiqué que des blocages de routes et de ronds-points ne sont pas envisagés.

Les zonings industriels seront particulièrement concernés par le mouvement de grogne, tant à Mons-Borinage – notamment à Ghlin-Baudour – que dans le Centre, à Feluy et Garocentre. Des piquets de grève seront organisés un peu partout dans les entreprises.

L’action de la centrale générale FGTB à Mons et dans la région du Centre aura comme priorité de cibler les entreprises membres de la FEB en les mettant à l’arrêt tout en maintenant la sécurité pour les entreprises Seveso (une entreprise dans laquelle des matières dangereuses sont produites).

Un rassemblement sera par ailleurs organisé à 11h30 sur la Grand-Place de Mons afin de sensibiliser les citoyens au dossier des travailleurs pauvres et à l’obtention d’un salaire minimum de 14 euros afin d’être au-dessus du seuil de pauvreté, un volet qui concerne beaucoup de femmes dans des secteurs tels que le nettoyage, les titres-services ainsi que des travailleurs handicapés opérant au sein des Entreprises de Travail Adapté (ETA).

La grève nationale touchera aussi le secteur du commerce. Les supermarchés et les zonings commerciaux dans le Centre et à Mons-Borinage (Grands-Prés, Cora, Carrefour, Delhaize, entre autres) sont annoncés fermés.

Dans le secteur de soins de santé, des perturbations variables dans les hôpitaux régionaux sont à craindre. Les services publics suivront le mouvement avec des services d’accueil dans les écoles et le non-marchand.

Après l’échec des négociation salariales, les syndicats ont annoncé une grève nationale le 13 février. Ils revendiquent notamment une hausse des salaires et de allocations de pension ainsi que de meilleures conditions pour la fin de carrière.