Peste porcine africaine: deux sangliers abattus lundi à Habay, une première dans cette commune
Le ministre wallon de l’Agriculture, René Collin (à droite).Crédits: EDA Claudy Petit
Peste porcine africaine

Peste porcine africaine: deux sangliers abattus lundi à Habay, une première dans cette commune

Le ministre wallon de l’Agriculture René Collin (cdH) a confirmé que deux sangliers ont été abattus lundi à Orsinfaing (Habay). C’est la première fois que des cas sont recensés dans cette commune.

Deux sangliers ont été abattus lundi à Orsinfaing (Habay, province de Luxembourg), indique le ministre wallon de l’Agriculture René Collin (cdH) jeudi, confirmant une information de Sudpresse. Ils ont été contrôlés positifs à la peste porcine africaine. C’est la première fois que des cas sont recensés dans cette commune. Bien qu’ayant été abattus à 300 mètres de la clôture ceinturant la zone infectée, les animaux se trouvaient bien à l’intérieur de celle-ci. «Ces deux cas ne permettent donc en rien de modifier le dispositif en place.»

«L’objectif est à présent de mettre la main sur la compagnie à laquelle appartiennent ces sangliers afin de la détruire», ajoute le ministre qui voit dans cet abattage «la preuve que l’on continue les recherches». À Orsinfaing, la clôture longe la N891 dans une région composée de plusieurs petits villages. Cet environnement devrait freiner la progression de la compagnie.

La cartographie des différentes zones de recherche reste inchangée. «Le travail de recherche et d’analyse des carcasses se poursuit ainsi que les tirs de nuit, les chasses à l’affût et les piégeages», ajoute le ministre.

À ce jour, 1.347 sangliers ont été prélevés (retrouvés morts), dont 1.139 dans la zone infectée. 439 d’entre eux étaient positifs au virus de la peste porcine africaine. De plus, 434 sangliers ont été abattus dans la zone d’observation renforcée. Enfin, 89 sangliers ont été piégés et 18 abattus lors de tirs de nuit.