Le prince Laurent a inauguré la 97e édition du Salon de l’Auto
Salon de l’auto 2019Crédits: © ÉdA – Jacques Duchateau
AUTO

Le prince Laurent a inauguré la 97e édition du Salon de l’Auto

Le prince Laurent a officiellement inauguré vendredi après-midi la 97e édition du (petit) salon de l’auto. Il a arpenté les allées de l’événement, s’arrêtant notamment au palais regroupant les voitures de luxe mais aussi à celui consacré aux solutions de mobilité alternatives.

Les ministres de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V), des Télécommunications Philippe De Backer (Open Vld) et de la Mobilité François Bellot (MR) étaient présents pour l’occasion, de même que le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close (PS) et la secrétaire d’État bruxelloise à la Sécurité routière Bianca Debaets (CD&V).

Le frère du roi Philippe a commencé sa visite vers 14 h 30. Après la traditionnelle Brabançonne, il a pris le temps de visiter plusieurs palais du Salon, à commencer par ‘Dream Cars’, celui qui est consacré aux voitures de luxe. Il s’est d’ailleurs montré très intéressé par plusieurs d’entre elles.

Le prince Laurent a ensuite arpenté les allées des autres halls, où s’exposent les constructeurs automobiles classiques. Il s’est notamment attardé sur des concepts de voitures futuristes ou pour découvrir des moteurs de nouvelle génération, qui allient les avantages de l’essence et du diesel.

Le frère du Roi a notamment confié qu’il utilisait un scooter à quatre roues au quotidien et qu’il disposait aussi d’un vélo électrique. Il n’est par contre pas adepte de la trottinette électrique. Un engin dont il a toutefois pu admirer plusieurs exemplaires dans le palais #WeAreMobility, qui fait la part belle aux nouvelles solutions de mobilité, en particulier en milieu urbain, où il a terminé sa visite.

Contrairement à sa dernière visite au salon de l’auto, le prince Laurent ne s’est toutefois pas essayé au maniement des engins qui y sont exposés (monoroues, trottinettes électriques, etc.).