Nouveau coach, nouvelle raquette: les changements d’Elise Mertens pour Melbourne
Elise Mertens.Crédits: BELGAIMAGE
TENNIS

Nouveau coach, nouvelle raquette: les changements d’Elise Mertens pour Melbourne

Elise Mertens (WTA 12) espère briller à nouveau à l’Australian Open, où elle est arrivée samedi.

La Limbourgeoise, 23 ans, demi-finaliste l’an dernier, a ainsi opéré pas mal de changements durant sa préparation hivernale avec l’espoir de continuer à progresser. Elle travaille désormais avec un nouveau coach, l’Australien David Taylor, a décidé de changer de raquette et est aussi accompagnée d’un préparateur physique, Sam Verslegers.

«C’est vrai que cela fait beaucoup de changements», a-t-elle reconnu samedi en conférence de presse. «Mais ce sont de bons changements. Je me sens très bien pour l’instant avec David. C’est quelqu’un qui a énormément d’expérience et avec qui il est assez facile de travailler. Il connaît très bien le circuit féminin et peut donc m’apporter beaucoup sur le plan tactique. Et Sam, je le connais depuis longtemps, puisqu’il travaille au sein de l’Académie de Kim Clijsters.»

Et puis, il y a la raquette. Elise Mertens, qui fera son entrée en lice mardi contre la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova (WTA 77), joue désormais avec une raquette de la marque Head, le même équipementier que Novak Djokovic, Andy Murray et Maria Sharapova.

«C’est un choix mûrement réfléchi, qui n’a pas été dicté par des motifs de sponsoring», a-t-elle expliqué. «C’est une question de feeling. Il s’agit d’une raquette moins rigide que ma Babolat et avec laquelle je peux plus facilement faire avancer la balle. Bien sûr, cela demande un temps d’adaptation, mais au fil des matches, je suis sûre que cela ira de mieux en mieux», conclut-elle.

«Comme si je revenais à la maison»

Elise Mertens (WTA 12) est de retour à l’Australian Open, où elle avait épaté son monde l’an dernier en atteignant les demi-finales. La Limbourgeoise, 23 ans, s’est entraînée pour la première fois samedi à Melbourne Park, avant de donner une conférence de presse.

«Je suis très heureuse d’être de retour ici», a-t-elle confié. «C’est un peu comme si je revenais à la maison, car je me suis toujours bien sentie ici. C’est évidemment particulier, vu que j’ai réalisé un somptueux parcours l’an dernier. En outre, j’ai pu m’entraîner sur le même court que celui où j’ai disputé mon premier tour l’an dernier. C’était chouette!», a-t-elle souri. «Je reste sur une bonne semaine à Sydney, où j’ai gagné deux matches, avant de perdre contre Barty. Cela m’a donné confiance. Mais j’en veux évidemment plus.»

Elise Mertens fera son entrée en lice mardi contre la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova (WTA 77), 24 ans, en finale du tournoi WTA de Hobart. Il s’agira de la première confrontation entre les deux joueuses.

«Je ne l’ai encore jamais rencontrée, mais je sais qu’elle est en finale à Hobart. Cela signifie donc qu’elle est en forme. Je vais tâcher de regarder son match, sinon je chercherai des vidéos d’elle sur WTA TV. L’an dernier, j’avais également entamé mon parcours contre une Slovaque (NDLR: elle avait battu Viktoria Kuzmova, issue des qualifications). J’espère donc que c’est bon signe, car j’ai évidemment à nouveau envie de briller ici», a-t-elle conclu.