Diapo | Un peu de tout à la "brocante" de la ville de Tournai: une grue, des pianos et des pavés
Parmi les plus gros objets mis en vente: une grue de 1994...Crédits: EDA
TOURNAI

Diapo | Un peu de tout à la "brocante" de la ville de Tournai: une grue, des pianos et des pavés

La ville de Tournai met en vente 34 lots de biens communaux déclassés allant d’une grue à des pianos du conservatoire…

La première vente de biens déclassés organisée par la ville de Tournai a remporté un succès certain l’an dernier. Pratiquement tous les objets repris dans le catalogue - à l’exception de deux vélomoteurs hors d’usage et d’un ancien piano - ont trouvé acquéreur. Les 21 lots rapportèrent pas moins de 14 456 €. Étant donné qu’elle dispose cette année encore d’un joli stock d’objets déclassés, la Ville remet le couvert.

Paradoxalement, il y a plus de lots proposés à la vente cette année que l’an dernier - soit 34 - mais on a l’impression qu’il y a en réalité moins d’objets dans le catalogue. C’est sans doute dû à l’abondance de vélos proposés cette année. Des vélos qui, pour la plupart, ont été abandonnés et n’ont jamais été réclamés par leurs propriétaires.

Aux plus offrants

Parmi les gros engins mis en vente cette année, on trouve une grue Liebherr de 1994 mise à prix à 5 000 €, un camion Renault turbo dont la Ville espère retirer au minimum 1 500 €, deux camionnettes à partir de 800 € chacune… Pour le reste, on trouvera également tout un lot de pavés à 300 € (au moins), des vélos dont la mise à prix est fixée à 50 € et quelques pianos à partir de 55 €.

Le principe de cette vente strictement réglementée est le même que l’an dernier : les acquéreurs potentiels ont l’occasion de venir voir les différents lots sur place, soit au sein du garage communal « Les Mouettes », (rue d’Amien, à Tournai, les jeudi 10 et vendredi 11 janvier entre 8 h et 11 h 45), et ensuite de faire une offre écrite auprès de l’Administration communale au plus tard pour le 18 janvier, à 16 h.

Cela, en proposant au minimum le prix de départ fixé par la Ville ; chaque lot revenant alors au plus offrant.
Si deux offres similaires devaient être proposées pour le même objet, les acquéreurs seront recontactés par l’administration pour savoir si l’un ou l’autre souhaite surenchérir.
++ Pour avoir accès au catalogue, cliquez ici ++