Braine-l'Alleud: le MR n'ouvre pas sa majorité et cherche à fusionner commune et CPAS
Vincent Scourneau (MR)Crédits: EDA
Régions

Braine-l'Alleud: le MR n'ouvre pas sa majorité et cherche à fusionner commune et CPAS

Après avoir laissé planer le suspense, la Liste du bourgmestre de Braine-l'Alleud, emmenée par Vincent Scourneau (MR), a annoncé jeudi qu'elle n'ouvrirait pas sa majorité absolue à un autre parti.

Pour la première fois depuis plusieurs législatures, le groupe MR se retrouvait seul contre tous dans la commune la plus peuplée du Brabant wallon, son partenaire historique socialiste ayant choisi de reprendre son autonomie. Le prochain collège communal sera donc 100% MR et le nouveau président du CPAS, Pierre Lambrette, aura pour mission de fusionner le CPAS avec la commune.

"Les élections du 14 octobre ont confirmé la Liste du bourgmestre comme la première force politique de la commune, avec une majorité absolue de 18 sièges sur 33. Cette progression d'un siège pour le groupe MR intervient alors que les socialistes, contrairement à 2012, se présentaient sous le logo Plus et que l'ensemble des partis représentés au conseil communal faisaient front commun contre la liste menée par Vincent Scourneau. Suite à ce résultat historique, les membres libéraux du collège actuel poursuivront seuls leur engagement pour Braine-l'Alleud", confirment jeudi soir les Réformateurs brainois.

L'ensemble des échevins MR en place dans l'exécutif actuel restent donc dans le futur collège communal. Deux nouveaux venus remplaceront les échevins socialistes: Patricia Dujacquière-Mahy devient sixième échevine et Pierre Lambrette, 27 ans, sera président du CPAS.

Le communiqué transmis par le député-bourgmestre Vincent Scourneau précise que M. Lambrette "a été plébiscité par les 18 élus afin de mettre sur pied la fusion progressive du CPAS avec la commune".

LES PLUS RECENTS