• Premier pilote régional, Xavier Baugnet pointe à la 8e place.
RALLYE DU CONDROZ

Portier fait la course en tête, Baugnet 8e

Même si la fête en a pris un coup après le tragique accident de Rik Vanlessen dans l’ES6, le Rallye du Condroz continue. À la fin de la première journée de course, le Jehaytois Xavier Portier occupe le leadership du Condroz aux côtés de Stéphane Lefebvre. Le meilleur pilote régional, l’Ouffetois Xavier Baugnet pointe, lui, au 8e rang.

L’accident tragique de la Skoda Fabia R5 #7, qui a vu Rik Vanlessen perdre la vie des suites d’une crise cardiaque dans la spéciale de Ben-Ahin, est un fait de course dont tout le monde se serait bien passé. Tant chez les pilotes que chez les préparateurs et les spectateurs, l’ambiance à Huy est, depuis, morose. Mais comme on dit dans ces cas-là, show must go on…

Sur le plan sportif, la première journée de l’épreuve hutoise aura réservé des issues bien différentes pour les régionaux. Et parmi ceux pour qui tout va pour le mieux, on citera Xavier Portier. Le Jehaytois semble avoir rempli sa mission de copilote à la perfection puisque son pilote Stéphane Lefebvre (Citroën C3 R5) caracole en tête du classement avec 15 secondes d’avance sur Adrian Fernémont (Skoda Fabia R5).

Les autres copilotes régionaux se portent bien également. Aux côtés de Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), le Hutois Stéphane Prévot pointe à la 3e position tandis que le Hannutois Johan Jalet est 5e avec Ghislain de Mévius (Skoda Fabia R5). En occupant le 6e rang à deux secondes du Top 5, le Donceelois Jérôme Humblet réalise de son côté un bon début d’épreuve avec le Liégeois Cédric de Cecco (Skoda Fabia R5).

Baugnet dans le coup

Chez les pilotes locaux, c’est Xavier Baugnet (Citroën C3 R5) qui tire le mieux son épingle du jeu. Parti prudemment, l’Ouffetois récolte ce soir les fruits de sa stratégie en concluant la journée 8e. «La prise en main de la voiture s’est avérée plus longue que prévue, mais on a pu hausser le rythme au fil de la journée. Demain, ce sera difficile d’aller chercher le Top 5 à la régulière. On va donc se contenter d’accélérer un peu pour grappiller du temps sur Demaerschalk et de Cecco», confie Xavier.

Un peu plus loin dans le classement, à la 14e place, le Hutois Johan Van den Dries (Skoda Fabia R5) n’a pas à rougir de sa première expérience en R5 tandis que le Marchinois Manu Canal-Roblès, 18e du général, domine la classe R3 au volant de sa DS3. Juste derrière, le Nandrinois Cédric Busin (Ford Fiesta R5) et le Hutois Etienne Monfort (Skoda Fabia R5) complètent le Top 20. Dans le classement des régionaux, ils devancent l’Anthisnois Alain Litt (Ford Fiesta R5, 22e du général), le Hutois Jean-Fred Colignon (Mitsubishi EVO 9, 23e) et le Waremmien Marc Streel (Mitsubishi EVO X, 24e).

La poisse…

D’autres ont par contre connu un rallye cauchemardesque. On pense en priorité au pilote Porsche John Wartique, lequel cassait sa boîte de vitesses dans la deuxième spéciale (Marchin). Cette étape a aussi été fatale pour l’Anthisnois Laurent Cravillon (Peugeot 208 R2), problèmes électriques.

Pas plus de chance pour le Waremmien Frédéric Jamoulle (Renault Clio) qui voyait son radiateur troué ou pour le Wanzois Jean-Louis Boesmans (Ford Fiesta R200) qui connaissait des ennuis moteur comme Thomas Soetaert (Renault Clio).

Jérémie Tomballe (Citroën C2 R2), Denis Robert (Porsche 911), Jimmy Grommen (Opel Adam R2), Bernard Lamy (Volvo 240), Jordan Remilly (Citroën C2 R2), Denis Delrue (Fiat Punto) et Karl s’Heeren (Peugeot 206 RC) ont aussi dû jeter l’éponge ce samedi.