• Spéciale après spéciale, Stéphane Lefebvre creuse un petit écart en tête du Condroz.
RALLYE DU CONDROZ

Condroz 2018: Lefebvre dominateur, Meeke abandonne

Après cinq spéciales, Stéphane Lefebvre est en tête du Condroz avec une légère avance sur Adrian Fernémont. Kris Meeke a quant à lui abandonné.

Les pilotes du Rallye du Condroz en ont terminé avec le premier quart de l’épreuve. Une matinée déjà riche en enseignements ce samedi matin. La principale information de ce début de rallye, c’est l’abandon de Kris Meeke. Le moteur de la Skoda Fabia du Britannique a cassé dans la spéciale Amay-Bodegnée, cinquième étape du jour. C’est donc l’un des grands favoris du week-end qui doit quitter prématurément l’épreuve.

En parlant de favoris, le Français Stéphane Lefebvre est bel et bien au rendez-vous. Le pilote Citroën impressionne les spectateurs présents le long des spéciales. Avec trois scratchs sur les cinq premières étapes, le pilote est logiquement en tête du classement général provisoire. Mais il ne compte pas une avance très importante sur le reste de la troupe, à commencer par Adrian Fernémont. Le Namurois confirme ses bonnes dispositions actuelles et pointe à six secondes du Français en ayant signé deux scratchs, dont le premier de la journée.

Les deux pilotes se partagent donc les victoires sur les scratchs de cette matinée. Mais Kris Princen n’est pas loin. Le vainqueur sortant du Condroz prend la troisième place du classement actuel, à moins de 10 secondes de la tête du classement.

Le Top 5 provisoire après cinq spéciales

1. Stéphane Lefebvre (30:32.3) 2. Adrian Fernémont (+ 00:06.0) 3. Kris Princen (+ 00:08.8) 4. Cédric Cherain (+ 00:13.0) 5. Vincent Verschueren (+ 00:19.6)

Au rayon des abandons de cette première partie de journée. Outre Meeke, le rallye est d’ores et déjà terminé pour John Wartique, Jean-Louis Boesmans, Gino Bux ou encore Laurent Cravillon.