• Mogi Bayat a été placé sous mandat d’arrêt cette nuit.
FOOTBALL

Scandale dans le football belge: Mogi Bayat et l’arbitre Bart Vertenten sous mandat d’arrêt, le point complet sur l’affaire

Suspicion de fraude dans le milieu du football belge: l’agent de joueurs Mogi Bayat a notamment été placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction dans la nuit. L’arbitre de Bart Vertenten et Laurent Denis ont été placés sous mandat d’arrêt également, ainsi que d’autres agents.

L’agent de joueurs Mogi Bayat a été placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction dans la nuit. C’est ce qu’ont confirmé ses avocats, Mes Bauwens et Mayence, en quittant le bâtiment de justice de Tongres.

«Nous soulignons que cela n’a rien à voir avec de la corruption, de la manipulation de matches ou des contacts avec des arbitres. Il ne s’agit que de blanchiment d’argent», ont déclaré les avocats.

 

 

 

L’arbitre Bart Vertenten mis sous mandat d’arrêt

 

L’arbitre de haut niveau Bart Vertenten a été placé jeudi soir sous mandat d’arrêt, a indiqué son avocat alors qu’il quittait le bâtiment de justice à Tongres. Lui et son confrère Sébastien Delferière avaient été suspendus par l’Union belge de football plus tôt dans la journée.

«Mon client a été arrêté pour une enquête plus approfondie et nous devons maintenant attendre», a indiqué l’avocat de Bart Vertenten, Johnny Maeschalck, sans faire davantage de commentaires. L’arbitre est inculpé de participation à une organisation criminelle et corruption.

 

L’agent Karim Mejjati reste en détention, inculpé de blanchiment d’argent

 

L’agent de joueurs Karim Mejjati a été inculpé ce jeudi de blanchiment d’argent et placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction à Tongres, a indiqué son avocat Sven Mary. Il n’est pas poursuivi pour organisation criminelle ou de trucage de matches.

Me Mary s’en est pris à la manière dont l’enquête est menée, à sa sortie du bâtiment de justice, ce jeudi soir. L’enquête subit un problème d’organisation, a-t-il dit, regrettant qu’un troisième juge d’instruction ait dû intervenir dans la soirée, «qui ne connaît pas le dossier et doit prendre d’importantes décisions sur la liberté d’une personne».

Karim Mejjati a été entendu par un troisième juge d’instruction, car le mandat d’arrêt doit être délivré dans les 48h après l’interpellation.

 

L’ex-avocat Laurent Denis inculpé de blanchiment d’argent et sous mandat d’arrêt

 

L’ex-avocat d’Anderlecht Laurent Denis a été inculpé de blanchiment d’argent dans la nuit, comme l’a confirmé son conseil Dimitri De Beco. Il a été placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction à Tongres.

«Mon client est sous mandat d’arrêt, mais cela ne veut pas dire qu’il est coupable. Il a été arrêté parce que d’autres personnes doivent encore être interrogées. Il est possible qu’il soit innocenté et c’est ce que j’espère. Surtout quand je vois de quelle manière il a pu répondre aux questions du procureur», selon Me De Beco.

Laurent Denis avait été condamné par le passé dans le cadre de l’affaire de corruption Zheyun Ye.

 

L’agent Dejan Veljkovic reste aussi en détention

 

L’agent de joueurs Dejan Veljkovic a également été placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction de Tongres dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris au petit matin. Il est inculpé de participation à une organisation criminelle, blanchiment d’argent et corruption privée. C’est ce qu’a indiqué vers 5h30 son avocat Kris Luyckx, alors que celui-ci quittait le bâtiment de justice de Tongres.

«Le juge d’instruction a décidé d’inculper mon client de participation à une organisation criminelle, blanchiment d’argent et corruption privée, ce qui veut dire aussi bien active que passive», ajoute-t-il.

Les passages devant un juge d’instruction ont connu un coup d’accélérateur forcé durant la nuit, vu l’arrivée à échéance du délai légal de garde à vue, la plupart des suspects ayant été interpellés mercredi matin tôt, dans cette vaste enquête qui a éclaté ce jour-là et ébranle le football belge.

«Vous comprenez, après être resté éveillé pendant 48h, ce qui est environ le cas, c’est un énorme coup», a ajouté l’avocat de l’agent de joueurs. «Nous verrons mardi, quand nous serons en chambre du conseil, quelle défense nous allons adopter pour la suite».

 

Dragan Siljanoski, l’ex-agent de Leko, également placé sous mandat d’arrêt

 

Il y a un 9e mandat d’arrêt décerné dans le cadre de la vaste enquête touchant à des soupçons de fraude, blanchiment d’argent et corruption dans la plus haute division du football belge. Il s’agit de Dragan Siljanoski, ancien agent notamment de l’entraîneur du Club Bruges Ivan Leko, lui-même inculpé dans cette affaire mais qui n’a pas été maintenu en détention. L’information, divulguée par plusieurs médias ce vendredi matin, a été confirmée par le parquet auprès de Belga.

L’agent de joueurs est Macédonien de nationalité, quadragénaire, passé comme joueur par l’Antwerp, notamment.

Il serait soupçonné de blanchiment d’argent et d’organisation criminelle.

 

 

Une nuit «folle», neuf mandats d’arrêt

 

Les suspects interpellés ce mercredi matin et qui devaient encore passer à Tongres devant un juge d’instruction, dans la vaste enquête autour de suspicions de fraude, de corruption et de blanchiment d’argent dans le cadre de la plus haute division du football belge, ont été entendus par les juges dans la nuit.

Ce vendredi matin, après une dernière nuit folle lors de laquelle un troisième juge a été appelé en renfort, tous les suspects dont le délai de garde à vue (de maximum 48h) arrivait à échéance avaient pu être entendus et placés, le cas échéant, sous mandat d’arrêt.

Un total de huit personnes, auquel il faut ajouter l’agent de Leko (voir ci-dessus), a été maintenu en détention. Mogi Bayat et Dejan Veljkovic, qui font partie des agents de joueurs les plus influents sur la scène belge, en sont. Un autre agent, Karim Mejjati, ainsi qu’un des deux arbitres interpellés, Bart Vertenten, sont également maintenus en détention, le juge d’instruction ayant émis un mandat d’arrêt à leur encontre.

Côté malinois, le directeur financier du «KaVé» (FC Malines) Thierry Steemans ainsi que l’un des principaux actionnaires, Olivier Somers, restent sous les verrous, au contraire du directeur sportif Stefaan Vanroy, qui a été libéré sous conditions jeudi soir.

L’ancien avocat Laurent Denis et l’épouse de Dejan Veljkovic ont aussi été placés sous mandat d’arrêt.

 

 

Davy Roef, reparti libre, n’est pas inculpé

 

Le gardien de but de Waasland-Beveren, Davy Roef, conseillé par l’avocat Walter Damen, a quitté libre, tard ce jeudi soir, les bâtiments de la police judiciaire fédérale de Hasselt. Roef a été interrogé dans le cadre de la vaste enquête touchant à des faits présumés de fraude, blanchiment et corruption dans le cadre de la plus haute division du football belge. Il n’a toutefois pas été présenté à un juge d’instruction et n’est donc pas inculpé de quoi que ce soit dans cette affaire.

«Il a simplement été interrogé comme témoin. Cela peut arriver à tout le monde», a résumé son avocat ce vendredi matin.

Le joueur de 24 ans avait accepté jeudi matin d’accompagner les enquêteurs pour répondre à leurs questions, dans ce que plusieurs médias ont baptisé l’«Opération mains propres» qui secoue le monde du ballon rond.

 

L’agent Walter Mortelmans libéré sous conditions

 

L’agent de joueurs Walter Mortelmans a été remis en liberté, mais sous conditions, dans la nuit. Il a été entendu par un juge d’instruction de Tongres qui a décidé de cette remise en liberté, confirme son avocat Jacques Arnauts-Smeets ce matin. «Une des conditions est qu’il ne peut pas avoir de contact avec la presse» pendant trois mois, indique son conseil.

L’avocat souligne que cela ne donne aucune indication de culpabilité de son client. Il n’a pas souhaité faire davantage de commentaires.

Scandale dans le football belge: Mogi Bayat et l’arbitre Bart Vertenten sous mandat d’arrêt, le point complet sur l’affaire
Mogi Bayat a été placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction dans la nuit. Photo: BELGA

LES PLUS RECENTS