Famille serbe enfermée: le cdH propose un bracelet électronique plutôt que l’enfermement
Catherine Fonck propose un bracelet électronique pour la famille serbe qui se soustrait à son expulsion.Crédits: BELGA
BELGIQUE

Famille serbe enfermée: le cdH propose un bracelet électronique plutôt que l’enfermement

Le cdH propose d’imposer le port d’un bracelet électronique aux parents de la famille serbe qui se soustrait à son expulsion.

Selon la cheffe de groupe à la Chambre, Catherine Fonck, il ne peut plus être question d’enfermer une nouvelle fois cette famille au centre 127bis de Steenokkerzeel.

Cette famille a passé au centre 127bis le maximum de 4 semaines autorisé par un arrêté royal avant d’être renvoyée dans une Maison de retour, ouverte, à Saint-Gilles-Waes dont elle s’est échappée. Elle a été reprise, a annoncé vendredi le secrétaire d’État à l’Asile, Theo Francken, et sera envoyée au 127bis.

Ces 4 semaines constituent un délai inacceptable, estime le cdH. «Il ne peut donc pas être question de les enfermer à nouveau et il doit en être ainsi jusqu’à ce que la décision définitive d’expulsion soit validée. Toutes les procédures peuvent être menées par l’Office des étrangers en maison ouverte, sans aucun problème», a affirmé Mme Fonck.

Le port du bracelet électronique en Maison ouverte éviterait une nouvelle fuite des parents. Le cdH appelle le gouvernement à remplacer la période d’enfermement par cette mesure lorsque des parents se soustraient aux accordés passés avec l’Office des étrangers. D’autres pays ont adopté cette solution qui constitue une «alternative crédible», selon les centristes.

PHOTOS ET VIDEOS
LES PLUS RECENTS