ATHLETISME

Qualifiée au temps pour les demi-finales du 200m, Manon Depuydt a tremblé

Qualifiée pour les demi-finales du 200 mètres des championnats d’Europe de Berlin avec le deuxième meilleur temps des perdantes, Manon Depuydt ne cache pas qu’elle a suivi en tremblant de stress, toutes les séries suivantes.

La Belge avait en effet participé à la première, et craignait fort que le chrono de 23.59 qui lui avait valu la quatrième place, ne suffirait pas pour passer au tour suivant.

«Honnêtement je me voyais dehors», a-t-elle en effet avoué. «Je me sentais en forme, et pensais être beaucoup plus proche des 23 secondes. Là je craignais le pire. J’ai l’impression que le vent m’a bien aidée en ralentissant également la course de mes rivales à la sortie du tournant. Enfin tant mieux. Personnellement mes premiers cent mètres ont été bons, mais j’ai ensuite faibli, sans doute pour les raisons que je viens de vous donner…».

A noter que ces demi-finales sont programmées ce vendredi soir à partir de 19h48. «Tout est possible, notamment à cause ou grâce au vent», conclut Manon Depuydt, qui participe à ses premiers grands championnats seniors dans la capitale allemande. «Je vais faire ma course normalement, et on verra bien ce qui arrivera…»

LES PLUS RECENTS