Des œufs contaminés au fipronil en Allemagne: la Belgique épargnée, mais l’Afsca veille
-Crédits: BELGA
SANTÉ

Des œufs contaminés au fipronil en Allemagne: la Belgique épargnée, mais l’Afsca veille

Aucun œuf contaminé n’a été livré à la Belgique, assure mercredi l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), après un nouveau rappel en Allemagne d’œufs en provenance des Pays-Bas.

Par ailleurs, les 400 échantillons analysés en 2018 à la suite de la contamination d’œufs à l’insecticide fipronil l’été dernier sont conformes, annonce-t-elle. La surveillance active de la conformité des œufs se poursuit.

Mardi, les autorités allemandes ont annoncé le retrait du marché d’œufs issus du Pays-Bas car du fipronil en concentration supérieure à la norme européenne avait été détecté. Dans la foulée, l’Afsca avait souligné que la surveillance serait intensifiée en Belgique. «Dès vendredi, l’Afsca avait pris contact avec ses homologues hollandais et allemands pour s’assurer que ces œufs n’étaient pas arrivés en Belgique», précise-t-elle mercredi. L’Afsca en a entre-temps obtenu la confirmation. «L’ensemble de ces éléments indiquent qu’il n’y a donc actuellement pas d’œufs non conformes sur le marché belge.»

Il a également été demandé à l’ensemble du secteur professionnel belge travaillant avec des œufs de continuer à s’assurer de la conformité de leurs produits, principalement concernant les œufs en provenance des Pays-Bas.

L’entièreté des entreprises de poules pondeuses où des œufs sont présents a fait l’objet d’un contrôle en 2018, ajoute l’Afsca. Des analyses ont été effectuées pour le fipronil mais aussi d’autres résidus de biocides, dont les résultats se sont avérés conformes.

Le programme de contrôles renforcés au niveau des œufs a permis à l’Agence alimentaire de «vérifier que l’assainissement des entreprises belges de poules pondeuses a été efficace», conclut l’Afsca.

LES PLUS RECENTS