Course-poursuite et collision avec une voiture de police: deux ans de prison ferme
Photo d’illustrationCrédits: ÉdA
NIVELLES

Course-poursuite et collision avec une voiture de police: deux ans de prison ferme

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné jeudi un récidiviste à deux ans de prison ferme. L’homme était poursuivi pour des faits d’entrave à la circulation et de port public d’un faux nom.

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné jeudi Quentin P., un récidiviste né en 1990, à deux ans de prison ferme. L’homme était poursuivi pour des faits d’entrave méchante à la circulation et de port public d’un faux nom. Les faits remontent au 9 janvier dernier, lorsqu’une patrouille de la zone de police de la Mazerine est intervenue dans la nuit pour une alarme dans un immeuble. L’intéressé était sur place au volant d’un véhicule muni de reproduction de plaques. Il a provoqué plusieurs collisions avec la voiture de police pour prendre la fuite et commit diverses infractions de roulage.

Une fois qu’il a senti qu’il était repéré, Quentin P. qui avait dans son véhicule le matériel du parfait cambrioleur, a pris un rond-point à contresens. Puis, il a éteint ses phares et a traversé plusieurs carrefours dans le noir complet. Comme il ne parvenait pas à semer les policiers qui le poursuivaient, il a freiné plusieurs fois brusquement alors qu’il filait à 100 km/h. Les policiers n’ont pas pu éviter toutes les collisions et lors de l’une d’elle, la vitre arrière du véhicule du fuyard a volé en éclats. Finalement, après un énième heurt avec la voiture de police, le conducteur s’est retrouvé coincé dans un chemin de campagne.

Neutralisé non sans mal, le conducteur a fourni un autre nom que le sien aux policiers. Et pour cause: il était signalé comme évadé, n’ayant pas réintégré la prison après un congé pénitentiaire en août 2017. Il est connu pour 115 faits et se trouvait en situation de récidive.

LES PLUS RECENTS