Bernard Pivot et Michel Boujenah à l’affiche de la 53e édition des Vacances Théâtre
L’ancien animateur avait déjà fait l’honneur de sa présence lors de l’édition 2014 du festival.Crédits: AFP
STAVELOT

Bernard Pivot et Michel Boujenah à l’affiche de la 53e édition des Vacances Théâtre

La 53e édition du festival stavelotain Vacances Théâtre accueillera deux invités de marque: Bernard Pivot et Michel Boujenah.

Bernard Pivot et Michel Boujenah seront cet été à l’affiche de la 53e édition des Vacances Théâtre Stavelot qui se tiendront du 29 juin au 8 juillet prochain, a annoncé jeudi Serge Demoulin, le directeur artistique du festival qui s’est vu décerner pour la première fois un contrat-programme d’une durée de cinq ans, lui octroyant un subside annuel de 60.000 euros.

«C’est tout d’abord un signe de confiance de la Fédération Wallonie-Bruxelles par rapport à l’intérêt du public, ses activités annexes mais aussi sa longévité et sa réputation. Cela va en tout cas permettre aux VTS de se stabiliser et se professionnaliser dans les années à venir», assure M. Demoulin.

Lors de cette 53e édition, les spectateurs pourront applaudir Bernard Pivot, l’ancien animateur d’Apostrophes et de Bouillon de culture, présent pour la première fois il y a quatre ans au festival dont il ouvrira cette année les portes le 30 juin. Parmi les autres têtes d’affiche, la présence de Michel Boujenah (4 juillet à 21h) qui réinventera sa vie sur scène.

Parmi les fils conducteurs des VTS, plusieurs spectacles sur la famille: les petits humains (30 juin, 21h), Cherche l’Amour (1er juillet 21h) ou encore Tabula Rasa (3 juillet 21h) qui a tourné en Avignon.

Plusieurs évocations seront aussi proposées au public. Celle de Claude Nougaro, proposée par le Stavelotain Vincent Grégoire dans «Il faut tourner la page», création du festival (2 juillet, 20 h), celle de Jouvet dans Elvire Jouvet 40 (4 juillet, 19h) ou encore Camille Claudel dans Camille (6 juillet, 21h).

Le festival ne fera pas l’impasse sur les 100 ans de la disparition d’Apollinaire qui dispose à l’Abbaye de Stavelot de son seul musée au monde. «Lettres et Poèmes à Lou» sera proposé le 1er juillet (16h).

Grande nouveauté, une soirée comédie française le 5 juillet avec la présence sur scène de Françoise Gillard, pour un spectacle sur l’avortement, et Elliot Jenicot, lequel rendra hommage à Devos. C’est Thomas Fersen qui clôturera officieusement les festivités le 7 juillet puisque le dimanche est habituellement consacré aux p’tits festards.

Au total, 19 spectacles seront proposés en 10 jours. Le prix des places est fixé entre 10 euros et 20 euros à l’exception de Bernard Pivot (25 euros) et Michel Boujenah (35 euros).

LES PLUS RECENTS