Éric Jurdant et Nicole Graas emmènent Écolo
Éric Jurdant et Nicole Graas emmèneront la liste provinciale Ecolo pour le district de Marche.Crédits: - ÉdA
ELECTIONS PROVINCIALES

Éric Jurdant et Nicole Graas emmènent Écolo

Écolo a présenté ses deux 1ers candidats à la Province pour le district de Marche. Il s’agit de la Marchoise Nicole Graas et du Durbuysien, Éric Jurdant.

Écolo Luxembourg a présenté hier à Marche les deux candidats qui emmèneront la liste provinciale sur le district de Marche.

Éric Jurdant, occupera la tête de liste. Il est retraité depuis peu et fut juriste, directeur honoraire auprès du Commissariat général au Tourisme wallon.

Marié, père de deux grands enfants, il habite Villers-Sainte-Gertrude (Durbuy). Il est passionné de randonnée, architecture, urbanisme. Il est aussi l’ex-directeur du Domaine touristique de Villers-Sainte-Gertrude, président fondateur des Gîtes de Wallonie, cofondateur et ancien président d’Eurogîtes. Il enseigne également le droit du tourisme. Il est également administrateur de l’ASBL Association Belgo-palestinienne, dont il assure l’animation pour la province.

En deuxième position, on retrouve Nicole Graas, Originaire de Gaume, elle habite à Marche depuis douze ans et qui a relancé la locale Écolo de Marche. Ingénieure civile, elle assure à présent la coordination de l’ASBL «Technology for Develoment» qui vise à soutenir l’entrepreneuriat dans le sud au service de la petite paysannerie.

«Le Luxembourg doit devenir la province rando de Wallonie»

Parallèlement à cette présentation, Écolo a dévoilé les priorités de son programme provincial en matière de tourisme.

Avec une grande ambition: «Le Luxembourg doit devenir la province rando de Wallonie»

«La randonnée itinérante et les sentiers balisés constituent le premier produit touristique wallon. La randonnée est une façon d’aller à la rencontre de la nature. Toutefois, cette pratique ne se développe pas, constate Éric Jurdant, lui-même grand adepte de la randonnée. Si les promenades de quelques heures existent, choisir un séjour «rando» dans notre province n’est pas encore un réflexe. Or, nous avons une carte à jouer grâce à un réseau de sentiers de grande randonnée exceptionnel. Outre le bien-être, développer ce créneau aura également des retombées économiques»

Et d’émettre quelques propositions comme le développement d’un système provincial unique de réservations «randonnées sans bagages» géré au départ des maisons du tourisme ou en collaboration étroite avec des agences de randonnées spécialisées, actives dans la province. Mais aussi pour suivre le développement de zones de bivouac le long des GR de la province, en coordination avec le DNF, soutenir l’adhésion des quatre parcs naturels de la province à la Charte européenne du Tourisme durable dans les espaces protégés,…

«Par ailleurs, les nombreux itinéraires de promenades et randonnées, sillonnant notre province, (pédestres, VTT et cyclos) ne sont pas suffisamment mis en valeur, chaque organisme d’information touristique disposant des informations la concernant, mais en ayant peu sur les communes voisines, estime Nicole Graas. Nous voulons donc que dans ces organismes, les touristes aient la possibilité d’accéder librement au cadastre numérique des promenades et randonnées de la province. Mais aussi proposer une application mobile à cet effet.»

LES PLUS RECENTS