• La place Ovide Musin et les voiries voisines complètement sous eau, hier soir.
CONDROZ

PHOTOS & VIDÉO | Orages: le déluge sur la place de Nandrin

Nandrin a été fortement touché par les orages d’hier. La place Ovide Musin s’est muée en étang et n’est plus que boue ce matin.

Nandrin s’est réveillé un peu groggy ce matin. Les trombes d’eau qui se sont abattues hier dans le Condroz ont particulièrement touché la commune. D’abord au stade de foot des Templiers, complètement sous eau (voir notre édition d’aujourd’hui).

Mais aussi sur la place Ovide Musin qui s’est muée en vaste étang, routes comprises. Un étang d’eau boueuse qui a compliqué la circulation. Policiers de la zone du Condroz et pompiers de la zone Hemeco sont descendus sur place hier soir pour gérer la situation en urgence. Ce matin, l’eau avait été évacuée mais la place et ses alentours ne sont plus qu’un champ de boue. Le service travaux de la Commune est actuellement occupé au nettoyage, ce qui devrait prendre la journée. Vu les dégâts, l’administration communale ferme ses portes aujourd’hui toute la journée, permanence du soir compris. Toujours à Nandrin, des inondations et coulées de boue ont également été constatées rue Rolée, rue des Martyrs, rue des Quatre-Bras et rue Sylvain Gouverneur.

À noter aussi que suite aux intempéries, la source de captage de Nandrin a été touchée par la boue. Bien que trouble, l’eau reste potable. L’IDEN (intercommunale des eaux de Nandrin) procédera toute la journée à des opérations techniques pour résoudre le problème. l’eau sera coupée dans certaines zones: notamment à Villers-le-Temple. À Saint-Séverin et Nandrin, la pression sera réduite. Si la situation devait se prolonger, un service d’aide sera mis en place par l’IDEN et les autorités locales.

Ailleurs dans le Condroz, les pompiers et policiers ont été appelés à de nombreuses reprises pour des coulées de boues et inondations: à Modave, dans la vallée du Hoyoux, à 22h50, où deux étangs ont débordé sur la route; rue Rausa à Modave où la pompe d’une cave d’un particulier rejetait l’eau chez les voisins; rue Dèl Baraque Boulet à Anthisnes; à Marchin notamment rue de la Mouchenire, rue Régissa, rue Chemin du Comte. Clavier a par contre été relativement épargnée. « A part une coulée de boue en face de la carrière des Avins, rien. Des dégâts minimes et maîtrisés », résume le bourgmestre Philippe Dubois.

Francis Hourant, échevin des travaux d'Anthisnes:

« On s’attendait à pire sur la commune d’Anthisnes. D’habitude des graviers descendent du chemin des Patars mais pas cette fois-ci. A Baugnée, les fossés n’étaient pas suffisants pour contenir l’eau des champs. Les ouvriers ont été apportés des sacs aux riverains qui le souhaitaient, hier soir. Nous allons refaire un tour complet de tous les fossés et les avaloirs ce matin pour les dégager. »

Jeanne Defays, bourgmestre de Modave:

«  Nous avons été contactés par quelques riverains des Gottes, de Vierset et de Strée pour des routes sous eau, notamment rue Elmer et Froide Fontaine, et des maisons inondées. Les ouvriers communaux ont été rappelé vers 20h, hier, jusqu’au moins 22h30. Les pompiers étaient débordés et il y a eu un bel élan de solidarité entre les voisins qui se sont aidés pour pomper l’eau »

LES PLUS RECENTS