L’ex-échevin Attila Demir inculpé de faux et détournements, la somme de 209 000€ est évoquée
FARCIENNES

L’ex-échevin Attila Demir inculpé de faux et détournements, la somme de 209 000€ est évoquée

L’ex-échevin des Sports et de l’État civil de Farciennes, Attila Demir, a été inculpé ce mercredi de faux et détournements par fonctionnaire public.

C’est ce que rapportent les journaux de Sudpresse. En janvier dernier, il avait reconnu avoir payé ses factures personnelles via les comptes de la régie communale autonome. Une somme de 209 000 euros est évoquée.

Au mois de janvier, M. Demir a confessé au bourgmestre Hugues Bayet qu’il avait détourné de l’argent au préjudice de la régie dont il était l’administrateur délégué. Il était apparu qu’il réglait ses factures personnelles, notamment de la SWDE, avec les comptes de la régie. L’édile socialiste avait évoqué des problèmes financiers personnels, et notamment un conflit avec un entrepreneur, et la difficulté d’entretenir sa famille avec son seul salaire d’échevin, à savoir 1 300 euros nets mensuels.

Ces aveux avaient été suivis d’une démission de ses différents mandats et de la répartition de ses attributions entre les autres membres du collège communal. À l’époque, Attila Demir avait reconnu le détournement d’une somme de 80 000 euros.

Selon Sudpresse, l’instruction a toutefois démontré que cette somme avoisinait plutôt 209 000 euros. Des biens tels qu’une tondeuse ou des ordinateurs auraient ainsi été acquis avec l’argent public. Il serait également apparu que l’intéressé avait des problèmes de jeu et qu’il s’était endetté de la sorte.

Le juge d’instruction l’a inculpé ce mercredi de faux et de détournements par fonctionnaire public. Une saisie conservatoire a également été réalisée sur son habitation. L’enquête n’est pas pour autant terminée: la commune a d’ores et déjà entamé une procédure de licenciement envers le directeur de la régie, actuellement en congé maladie.

LES PLUS RECENTS