Schaerbeek rebaptise une partie de la rue Rogier et, pour la première fois, rend hommage à une femme
Vu le chemin de fer et la gare du Nord, cette partie de la rue Rogier n’est pas la plus accessible en venant de l’autre côté: Schaerbeek la rebaptise donc pour plus de clarté. Crédits: Google Street View
SCHAERBEEK

Schaerbeek rebaptise une partie de la rue Rogier et, pour la première fois, rend hommage à une femme

Schaerbeek va changer le nom d’une partie de la rue Rogier, qui portait pratiquement à confusion pour des questions de mobilité. Hommage sera ainsi rendu à Suzanne Tassier: qui est donc la première femme (!!) à donner son nom à une rue de Schaerbeek.

Le Collège des Bourgmestre et Échevins de la Commune de Schaerbeek a décidé de renommer une portion de la rue Rogier comprise entre la rue du Progrès et la rue Gaucheret. «Plusieurs propositions avaient été faites et c’est finalement le nom de “Suzanne Tassier” qui a été retenu», annonce la commune.

«Nous souhaitions changer le nom de ce petit tronçon, complètement isolé du reste de la rue Rogier par l’imposante gare du Nord. Parce qu’il arrive régulièrement que les automobilistes se trompent de côté. Ils doivent alors refaire tout un tour du quartier afin de rejoindre la bonne destination. D’où l’importance de clarifier les choses», éclaire Bernard Clerfayt, Bourgmestre de Schaerbeek (Défi).

C’était également l’occasion de rendre hommage à une personnalité schaerbeekoise. C’est donc Suzanne Tassier qui donnera son nom à cette portion rebaptisée de l’actuelle rue Rogier. Ancienne enseignante au Lycée Émile Max, elle fut la première agrégée de Belgique et une universitaire reconnue.

«Tous les noms proposés au Collège étaient féminins», précise Clerfayt. «En effet, comme toutes les communes, nous avons beaucoup de noms de rues qui font référence à des personnalités (Colonel Bremer, Auguste Lambiotte, Émile Zola...), mais aucune d’entre elles ne rendait hommage à une femme. Il était donc grand temps de corriger ça!»

Une fois la décision prise en Collège, celle-ci devra passer devant le Conseil communal. Les riverains qui habitent la partie de la rue concernée seront ensuite pleinement informés et le changement de nom se fera dans les mois qui suivent.

LES PLUS RECENTS